Economie

Belle réussite  pour l’Assemblée générale de l’Acram à Youndé

(24hinfo)-La 6ème Assemblée générale de l’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (Acram) vient de s’achever à Yaoundé dans la capitale Camerounaise. Les travaux ont été présidés par le Togolais Enselme Gouthon, à son titre de patron de l’Agence autour du thème, ‘les jeunes, avenir de la filière café’.

Cette grande rencontre annuelle a permis aux participants venus du pays hôte, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Gabon, de l’Italie, de la Centrafrique, de la République Démocratique du Congo et du Togo, d’adopter les rapports des comités d’Administration et Finances, Genre, Recherche scientifique etc…

Aussi les pays ont-ils décidé de ramener le bilan financier aux normes comptables ; formaliser la décision d’allouer aux caféicultrices des pays membres de l’ACRAM, par rotation, une aide financière de 5,900 millions de francs Cfa pour les accompagner dans leurs activités ; constituer un fonds spécial annuel de 2.000 dollars US auprès de chaque structure étatique membre de l’ACRAM pour la prise en charge des chercheurs sur le caféier Robusta lors des rencontres scientifiques venus des pays membres de l’Agence de .

A l’ouverture des travaux, le président de l’ACRAM, M. Gouthon a trouvé dans la forte participation et suffisamment représentative des délégués, la ‘conviction partagée d’un avenir radieux des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar’.

Et d’ajouter, que le choix du thème du grand rendez-vous annuel de 2018 ‘concrétise la dynamique de renforcement de partenariat Sud-Sud’. Lequel partenariat est déclenché depuis 2016 au Vietnam, avec VICOFA à Hô Chi Minh Ville, à travers l’Organisation internationale de la francophonie’.
Lancée en 2008 l’ACRAM est une association Internationale sans but lucratif regroupant les opérateurs privés et publics intéressés par la filière café Robusta d’Afrique et de Madagascar.

Ses objectifs sont essentiellement la promotion des cafés robustas d’Afrique et de Madagascar, l’amélioration des revenus et des conditions de vie des producteurs, la recherche et la conceptualisation de modèles de développement endogènes, l’appui concret aux opérateurs africains et malgaches

Avec l’Union

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page