Economie

CE : la BAD finance le projet de réforme CERFER à hauteur de 5 milliards F Cfa

(24hinfo)-Faure Gnassingbé, président en exercice du Conseil de l’Entente   a reçu mercredi, le Secrétaire exécutif de l’organisation Patrice Kwamé.

Les échanges ont porté sur les dernières évolutions dans le dossier de  la réforme  du  centre régional de Formation pour Entretien routier (CERFER) basé à Lomé dans l’objectif des Chefs d’Etat de faire de ce centre une référence  en matière de formation routière en Afrique de l’ouest.

La bonne nouvelle annoncée au Chef d’Etat,  est  la notification  par  la  Banque  africaine de développement (BAD)  au secrétariat d’une subvention de 5 milliards de F Cfa  en faveur  de la réforme.

‘M. le président est le président en exercice du Conseil, nous sommes venus  le rencontrer pour  lui  faire le point du dossier’,  a déclaré M. Patrice.

Le CERFER est une structure d’intégration pour les cinq pays membres du CE.

Ayant son siège à Lomé  il a pour mission de développer et de renforcer les aptitudes professionnelles des agents intervenant dans l’entretien routier à court terme et de faciliter l’intégration à la vie professionnelle des apprenants.

Le Conseil regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et Togo et est dirigé depuis 2016 par le président Faure Gnassingbé.

Charles Djade

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page