Economie

Faure Gnassingbé représenté à Kigali  pour la signature d’un accord sur le libre-échange en Afrique

(24hinfo)-Le président de la République, et actuel président en exercice de la Cédéao s’est fait représenter à la 18ème session extraordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine à Kigali (Rwanda).

A travers cette rencontre, l’Union africaine (UA) veut faire évoluer le projet de la zone de libre-échange (ZLEC) dans le cadre de la mise en œuvre de son Agenda 2063.

La ZLECA est un projet de l’Agenda 2063 de l’UA, en discussion depuis 2012. Il vise à intégrer les 55 pays membres de l’UA à une zone de libre-échange commerciale.

L’accord doit être officiellement signé ce mercredi 21 mars, en clôture du sommet de Kigali où sont attendus de nombreux chefs d’Etat qui réfléchiront sur les moyens de développer les capacités d’investissement en Afrique.

L’initiative de la ZLECA avait été prise par le 18ème Sommet de l’Union Africaine en janvier 2012, en vue d’intensifier les échanges intra africains et de parvenir à une Communauté économique africaine à l’horizon 2028.

Ce sommet est, selon des experts participants à la réunion préparatoire, l’occasion de mettre en place un partenariat dynamique et de booster les échanges intra-africains.

Intervenant à cette réunion, l’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo a souligné la nécessité pour les Etats de s’organiser afin d’aider à développer le secteur privé africain et de relever le défi primordial des infrastructures dans les secteurs de l’énergie et des télécommunications.

Il a également dit son souhait de mener des réformes de l’UA sous l’impulsion du Président Paul Kagamé du Rwanda, porté à la tête de l’organisation continentale en fin janvier dernier.

Les membres du comité d’experts dont fait partie le Rwandais et ancien président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kabéruka ont aussi fait noter la faiblesse des échanges commerciaux intra-africains qu’il faudrait porter à plus de leur taux actuel de 17%.

Le Nigéria a déjà annoncé son refus de signer un tel accord.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page