Economie

Gnofam : ‘Notre intention est de mettre en œuvre l’accord sur l’espace aérien ouvert’

(24hinfo)-Le Rwanda et le Togo ont signé un Accord bilatéral sur les services aériens (BASA) qui renforcera l’ expansion de l’ espace aérien rwandais en Afrique de l’Ouest. L’accord a été signé mardi entre Jean de Dieu uwihanganye, ministre d’Etat chargé des Transports au ministère rwandais de l’Infrastructure et Ninsao Gnofam, ministre togolais des Transports, lors du symposium de sécurité de l’OACI qui se tient actuellement à Kigali.

L’accord permettra au transporteur national rwandais RwandAir et à la  compagnie aérienne  Asky  de voler vers et depuis Kigali et Lomé respectivement avec au moins une escale, mais moins de fatigue pour les passagers faisant des affaires entre les deux régions.

« Nous voyons cet accord comme une ouverture pour notre pays enclavé  sur l’Afrique de l’ouest et  plus d’opportunités d’investissement, au moment où nous avons augmenté nos vols sur le continent », a déclaré le ministre Rwandais. 

Avec plus de 60 accords BASA désormais signés par le Rwanda, RwandAir pourrait ajouter à ses 26 destinations 22 autres lignes empruntées par le transporteur togolais en Afrique de l’Ouest et du Centre, dans le cadre de cet accord.

La signature de cet accord amène le nombre de pays africains ayant accepté d’ouvrir leur espace aérien à 25 des 54 pays du continent.

« Notre intention est de mettre en œuvre l’accord sur l’espace aérien ouvert et cet accord renforcera les accords actuels qui favorisent le commerce sur le continent. Le Rwanda dirige cet aspect et nous voulons en faire partie « , a déclaré le ministre  Gnofam lors de la  signature. 

Les autres pays signataires sont le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Éthiopie, le Gabon, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Liberia, le Mali et le Mozambique. et Afrique du Sud Swaziland

Le Zimbabwe a également accepté de participer.

Hier, le Rwanda et le Ghana ont également signé un accord similaire qui permettra au Rwanda d’entrer facilement dans les espaces aériens européens et américains en utilisant les codes d’accès de l’aviation ghanéenne qui a un accès direct.

Le président du Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), Dr. Olumuyiwa Benard Aliu et le ministre ghanéen de l’aviation, Cecilia Abena Dapaah ont souligné la nécessité pour les autres pays africains de suivre et de mettre en œuvre l’accord. programme de développement.

Lors de la signature de l’accord SAATM en janvier 2018, le président rwandais et président de l’UA, Paul Kagame, a déclaré que le marché était important: « Pour le développement global du continent, les liaisons aériennes internationales entre de nombreuses villes sont chères ou inexistantes. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page