Economie

Le Conseil national du patronat valide son nouveau plan  stratégique  

(24hinfo)-Le Conseil national du patronat (CNP) du Togo a organisé ce mercredi, avec la participation active de ses membres, un atelier de validation de son nouveau Plan stratégique 2018 – 2022. Elaboré au terme d’un processus ‘éprouvant’, long et fastidieux mais au finish, passionnant pour les acteurs impliqués, ce nouveau plan détermine les priorités de l’organisation pour les cinq prochaines années et s’articule autour d’une vision claire, de valeurs partagées ainsi que d’orientations et d’objectifs ambitieux.

Il vise essentiellement à centrer les interventions du CNP-TOGO sur sa mission, à offrir des services de qualité et à être une organisation toujours en quête de l’excellence.

‘Ce plan permettra au CNP-TOGO de relever les défis des prochaines années tout en restant à l’écoute de l’environnement économique et social afin d’anticiper et de s’adapter aux évolutions et de stimuler le progrès de ses membres’, a déclaré le président du CNP, Laurent Coami Tamégnon.

Ainsi, suivant les orientations de ce plan, tous les efforts seront déployés pour soutenir les entreprises en vue de leur prospérité durable, a-t-il ajouté.

Mais la réalisation de toutes les actions inscrites dans le plan, nécessite un retour au calme dans le pays, qui depuis Août 2017- période du lancement de l’élaboration dudit plan -, traverse une crise. Pour le CNP, les acteurs politiques doivent œuvrer pour trouver un consensus afin que la paix revienne dans le pays et rassurer le milieu économique.

‘On ne demande qu’une chose, c’est la paix. Que le gouvernement et l’opposition s’entendent et qu’ils parviennent à un consensus. C’est le seul prix à payer pour le développement du secteur privé’, a indiqué M.Tamégnon.

‘Ma conviction est que ce plan stratégique permette au CNP-TOGO de jouer pleinement son rôle de développement dans l’environnement économique et social, de concert avec l’État, ses partenaires et tous les acteurs impliqués’, a-t-il martelé.

La ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki a pour sa part rassuré les responsables et membres du CNP-Togo, de la poursuite des mesures et des réformes par le gouvernement pour un secteur privé épanoui.

C’est dans cette optique que le gouvernement toujours dans son programme de réformes économiques a mis en place un cadre de concertation entre l’Etat et le secteur privé’, a-t-elle martelé.

A signaler que la réalisation du Plan stratégique va coûter pour le CNP, 5 milliards de F Cfa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page