Economie

Réunion des ministres du commerce des pays de l’UA à Dakar

(24hinfo)-La 6e session des ministres en  charge du commerce de  l’ Union africaine (UA) s’est ouverte dimanche  3 juin à Dakar au Sénégal   avec la participation de la  ministre du Commerce du Togo,   Bernadette Legzim-Balouki.

Elle est  consacrée à l’examen du rapport de la 6e réunion des hauts fonctionnaires et des conclusions des travaux de la 11e réunion du forum de négociation de la zone de libre échange continentale  africaine « FN ZLECAF ».  L’ouverture  a été présidée par  le  premier ministre du Sénégal,  Mahammad Boun Abdallah DIONNE.

Lors de la cérémonie,  le commissaire de l’UA chargé du commerce et de l’industrie M. Mujanda a notamment passé en revue les défis à relever par la ZLECAF .

Il a notamment insisté sur la fragmentation des économies africaines qui empêchent tous les efforts pour les rendre attractives, mais aussi sur le déficit d’information au niveau du secteur privé du continent.

Constat qu’il partage avec le 1er Ministre du Sénégal en plus du déficit d’information au niveau du secteur privé africain pour qui la ZLECAF est conçue pour être une opportunité d’affaire.

C’est la raison pour laquelle, le bureau de la ZLECAF travaille sur un certain nombre de projet dont forum des affaires africains pour assurer un meilleur réseautage du secteur privé.

Il a par ailleurs, le commissaire Mujanda a fait une série d’annonce dont la parution du Guide du monde des affaires produit par la Commission économique pour l’Afrique (CEA), et des recommandations importantes tant sur les aspects institutionnels qu’opérationnel.

C’est le cas en ce qui concerne la mise en place dans chaque pays membre, d’un comité national de la Zlecaf pour poursuivre la sensibilisation sur la Zleca, mais aussi d’un fonds pour la promotion des exportations, quoi qu’un tel fonds existe dans certains pays.

Enfin, le Bureau de la ZLECA a annoncé la mise en place d’un secrétariat de transition qui va travailler sur une feuille de route jusqu’en 2019.

D’ores et déjà, la ZLECA a pris date pour la tenue tous les 2ans de la foire intra africaine du Caire, qui cette année se tiendra du 11au 17 Décembre et a convié tous les Etat membres du continent à y prendre part.

Le Premier ministre  à quant à lui exhorté les ministres et experts à traduire en actes les instructions des chefs d’état de l’UA réunis à Kigali en Mars 2018. Il s’agit notamment de finaliser à Dakar les annexes au texte fondateur de la ZLECA et concerne les protocoles relatifs au Commerce des marchandises, le commerce des services et le règlement des différends ainsi que la liste des secteurs prioritaires sur le commerce des services. Il a exhorté le secteur privé à saisir l’opportunité qu’offre ce nouvel espace inédit pour engager la bataille de la compétitivité.

La réunion s’inscrit dans le cadre des travaux des différentes institutions de négociation de ZLECAF

Pour rappel, le lancement de la ZLEC a été le sujet autour duquel se sont réunis les dirigeants de l’Union Africaine (UA) lors d’un sommet l’Assemblée de l’UA tenue en mars dernier à Kigali (Rwanda), avec la participation de l’Algérie.

La ZLEC a pour but de constituer un marché unique pour les biens et services au niveau du continent, assurant la libre circulation des activités et des investissements. Cela devrait selon l’UA permettre d’accélérer la mise en place de l’Union douanière continentale et de l’Union douanière africaine.

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page