Economie

Togo-L’APD-ENSI veut ressusciter le projet de  création de l’Ordre national des ingénieurs du Togo  

(24hinfo)- Il y a une semaine, l’Association des professionnels diplômés de l’Ecole nationale supérieure d’Ingénieurs de l’Université de Lomé (APD-ENSI) tenait à Lomé sa rentrée sociale couplée d’une assemblée générale.

Plusieurs décisions ont été prises par les participants pour le compte de l’année 2018, la vie de l’association, les conditions d’études des étudiants et de travail des enseignants de l’ENSI, la désignation d’un parrain pour l’association, etc…

Pour le président du Conseil d’Administration de l’Association, Marius Bagny(image) interrogé à cet effet par notre rédaction, les grandes décisions adoptées tournent autour d’un plan d’action bien structuré et planifié.

La première sera la mobilisation des diplômés de l’ENSI résidents au Togo comme à l’extérieur autour d’un objectif commun, qui est la contribution des ingénieurs diplômés de l’ENSI au développement socio-économique du Togo et surtout au développement technologique du pays.

‘Nous allons mobiliser tous les diplômés de l’école nationale supérieure des ingénieurs de l’université de Lomé (ENSI), tous ceux sont formés par cette école et qui sont là qui suivent les choses mais qui n’ont pas encore appréhendé le défi que nous avons actuellement, celui d’une organisation pour pouvoir contribuer et apporter notre contribution au développement du pays’, nous a confié le président du Conseil d’administration.

Poursuivant ses propos, M. Bagnim a insisté outre sur la mobilisation, également sur la synergie des membres de l’association pour aller vers les pouvoirs publics, les organisations d’opérateurs économiques, les chefs d’entreprises pour leur expliquer ce que l’APD-Ensi veut faire en fonction des besoins identifiés pour le développement du Togo. Ceci progressivement vers la tenue en octobre prochain à Lomé de la première édition des journées nationales des ingénieurs et techniciens du Togo.

Au-delà de ça, le Conseil d’administration va offrir un meilleur cadre de formation aux étudiants de l’ENSI afin qu’ils soient plus compétitifs une fois la formation achevée.

Il s’agira pour l’APD-ENSI qui a déjà effectué un premier don l’année 2017, de continuer dans le même élan pour doter en matériels et équipements les trois laboratoires de l’école et ainsi améliorer les conditions de travail d’études pour les étudiants et de travail pour les enseignants.

Ainsi, souligne –t-il, le Togo a pour ambition de se développer, une ambition pas seulement togolaise mais une chose mondiale qui passe par l’atteinte des objectifs de développement durable.

Pour y parvenir, le pays doit développer la science et la technologie avec à la manette des ingénieurs et des techniciens supérieurs que le Togo disposera.

Cela se fera par l’identification des contraintes et défis sur lesquels il faudra agir. Ce sera des besoins du présent et du futur, l’adaptation de la formation au marché, la compétitivité, la formation continue des ingénieurs existants selon les besoins exprimés par les entreprises et les pouvoirs publics.

Pour arriver il faut assainir la maison et mettre de l’ordre.

Pour ce faire, l’APD-ENSI entend mener des réflexions pour sortir des livrets blancs, adressés à l’Etat, au monde économique et technologique et à l’Université de Lomé entendez l’ENSI avec des propositions pointues devant booster le développement technologique du Togo.

‘Nous sommes partout dans la vie de la communauté et nous voulons l’aider à avancer de manière plus sereine’, poursuit le président du CA.

L’autre point important adopté par l’assemblée générale de l’Association est relatif à la création de l’Ordre national des ingénieurs du Togo, un vieux projet qui demeure dans les tiroirs.

Ainsi, l’Association a réaffirmé son engagement à œuvrer pour l’opérationnalisation dudit organe au Togo.

‘Il est important de protéger les types d’ingénieurs dont dispose le pays des abus de tout genre. Il est important de réglementer l’exercice au Togo et l’ordre aura cette mission’, a souligné M. Bagny.

La procédure sera longue car il faudra l’intervention de l’exécutif et du parlementaire mais l’APD-ENSI compte œuvrer et peser pour rendre opérationnel cet organe important pour la famille des ingénieurs.

Charles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page