Flash Info

La Banque mondiale finance la transparence minière au Togo

(24hinfo)- La Banque mondiale a approuvé fin février un nouveau programme visant à aider le Togo à se conformer aux standards de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), a-t-on appris.

Dans ce cadre, l’institution de Bretton Woods va dégager 300 000 $ (environ 160 millions FCFA), pour soutenir ce programme qui sera piloté par Morten Larsen, un spécialiste des mines de la Banque mondiale, qui connait bien l’Afrique de l’ouest.

Ce nouveau portefeuille vient s’ajouter à une autre enveloppe de 15 millions $, allouée au ministère des mines en 2016 pour la mise en œuvre du Projet quinquennal de développement et de gouvernance minière (PDGM) qui court jusqu’en 2020. Et devrait servir à promouvoir une meilleure gouvernance et transparence, dans le secteur extractif ainsi que soutenir une meilleure gestion des aspects environnementaux et du développement socio-économique découlant des activités du secteur minier.

Pour rappel, le PDGM entend améliorer la gestion et le suivi des activités de développement du secteur minier au Togo, de l’octroi des permis d’exploitation ou de recherche, en passant par la supervision des activités minières ou de la fermeture de mines.

Avec togo first

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page