Flash Info

Réformes des finances publiques : Sani Yaya encourage un  changement d’habitudes et de méthodes

(24hinfo)-La 16e revue de mise en œuvre des réformes élaborées  par les ministères et institutions du pays  s’est ouverte mardi à Lomé à l’initiative du ministère de l’économie et des finances.  Cet  exercice annuel soutenu par l’Union Européenne permet d’évaluer  la performance  des réformes à  chaque fin  d’année,  d’identifier les forces et faiblesse  et de proposer  des réformes au cours des trois prochaines années.

Ainsi, le chantier des réformes  en cours d’exécution dans le pays, a permis d’améliorer substantiellement la performance économique du pays  au cours  de ces dernières années  même si beaucoup  reste à faire.

Les récents mouvements sociopolitiques que connait le pays risquent d’affecter négativement les efforts du gouvernement en matière de stabilité macroéconomique, d’où l’urgence de changer les manières de faire.

Pour  le ministère de l’économie et des finances,  c’est par les réformes que ‘le pays peut améliorer sa gouvernance quotidienne des affaires publiques et privées en acceptant de changer les habitudes de fonctionner’.

‘Aujourd’hui, nous devons aller au-delà, par la transformation de notre gouvernance pour mieux servir l’intérêt général.  Le budget programme institué dans l’espace UEMOA et en cours d’expérimentation  dans notre pays devra conduire à une meilleure performance, grâce à la gestion axée sur les résultats’, a indiqué Sani Yaya dans son discours transmis  lors de la rencontre par son collègue de l’environnement.

Il s’agit, a-t-il dit d’une approche de gestion mettant la valeur des biens et services offerts aux citoyens au cœur des préoccupations de l’action publiques.

‘La satisfaction des citoyens reste le premier plan de l’action du gouvernement. Cette satisfaction sera désormais mesurée par des indicateurs de performance affectés à chaque responsable de  programme désigné nommément’, a souligné le ministre Sani  Yaya.

‘Je voudrais saluer les efforts réalisés par tous les ministères et institutions de l’Etat, à travers, l’élaboration de leurs budgets programme qui n’attendent  que l’adoption des derniers textes pour leur mise en œuvre, en vue de se conformer au cadre harmonisé de la gestion des finances publiques au sein de l’UEMOA’, a jouté M. Yaya.

Par ailleurs, a indiqué  le ministre,  plusieurs  avant de projets de lois et projets de décrets  relatifs à la réforme des corps de contrôle  tels que la cour des comptes, l’inspection général de l’Etat, des finances, du trésor ainsi que les procédures de passations des marchés publics ont été  élaborés par son  département   dans le but de faciliter la mise en œuvre de ces budgets programmes.

Pour ce faire, les ministères doivent  aligner leurs organigrammes sur les dispositions des directives adoptées par l’UEMOA  et transposées  dans notre corpus juridique interne  pour une mise en œuvre réussie du budget programme’, a-t-il conseillé.

La rencontre  de ce jour connait  outre la participation  des responsables des réformes dans les  ministères et institutions, la présence des partenaires financiers et techniques.

Nous y reviendrons sur les recommandations.

Charles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page