Flash Info

Réformes politiques, programmes et projets dans les Etats membres de l’UEMOA

(24hinfo)-La commission  de l’Union économique et Monétaire ouest  Africaine (UEMOA) tient  depuis ce lundi 16 juillet à Lomé sa 4e revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets communautaires dans les Etats membres. La rencontre a été ouverte par le directeur de cabinet du ministre des finances, Kossi Tofio.

La revue est  un exercice d’évaluation et un   dispositif institutionnel de suivi favorisant l’harmonisation des législations nationales, la coordination des politiques sectorielles nationales et la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires.

Aussi, permet-elle d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité au sein de l’Union et, partant, le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois ainsi qu’à la réduction de la pauvreté.

Après les deux  éditions  réalisées en 2014 et 2015, celle de 2016 a été  ajournée, afin d’apporter des éléments d’amélioration susceptibles d’assurer la pérennisation de cette revue qui est d’une très grande importance dans le développement économique de nos Etats respectifs.

‘C’est dans cette perspective que s’est tenu, du 26 au 28 septembre 2017 à Ouagadougou, un atelier préparatoire de l’édition 2017. Cet atelier a permis d’échanger sur les nouveaux critères et de nouvelles grilles de notation expérimentés dans le cadre de la Revue 2017, l’objectif étant de mesurer l’effort réel de chaque Etat dans la mise en œuvre des réformes’, a souligné le directeur de Cabinet.

L’édition 2017 de la Revue a révélé une amélioration de l’état général de mise en œuvre des réformes dans l’Union, avec un taux moyen de 62% dont 66% au titre de la gouvernance économique et la convergence, 63%  au titre des réformes sectorielles et 57% pour le marché  commun.

Pour sa part, le Gouvernement togolais a mis  tout en œuvre afin que les réformes se poursuivent et s’appliquent rigoureusement, dans l’intérêt des concitoyens.

Entre autres, le pays a adopté  la Loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les Etats membres de l’UEMOA, le  Décret portant protection du patrimoine routier et des équipements connexes, le  Décret portant réglementation des transactions et services électroniques  et le décret relatif au Service Universel des Communications électroniques.

‘L’adoption de ces textes, porte ainsi, le nombre total des réformes effectuées à 79 sur un ensemble de 122 réformes engagées au sein de l’Union, soit un taux de mise en œuvre de 65%’, précise M. Tofio.

L’autre réforme de l’organisation porte  sur les budgets programmes. Au Togo, le processus d’implémentation  suit son cours avec la mise en cohérence des organigrammes des différents ministères, auxquels s’ajoutent  des  programmes en vue de la mise en œuvre des Documents de Programmation Pluriannuels des Dépenses (DPPD) et la préparation des projets de décrets portant attributions et profil des Directeurs des Affaires Administratives et Financières, des responsables de programmes et des ordonnateurs de crédits afin de les  adapter à la nouvelle vision en matière de gouvernance.

Charles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page