Flash Info

Togo : annonce d’un « dispositif innovant » de financement et de garantie du secteur agricole

(24hinfo)-Le Togo veut mettre en place un dispositif de financement et de garantie du secteur agricole, qui contribue à hauteur de 32% au produit intérieur brut et participe à 20% des recettes d’exportation du pays.

D’après les autorités , sa mise en place intervient dans un contexte où l’agriculture « bénéficie difficilement des concours bancaires, compte tenu de la méconnaissance ou de la non-maîtrise des risques inhérents à ce secteur ».

Mercredi, en conseil des ministres, la création de ce « dispositif innovant » destiné à lever le handicap en matière de financement du secteur agricole a fait l’objet d’un communiqué du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

Le dispositif s’inscrit dans l’engagement qui entend favoriser la transformation agricole pour faire de ce secteur un « levier de création d’emplois, de richesse et d’augmentation du revenu des populations rurales », explique le communiqué.

Avec la solution de financement adoptée, au moins un million de producteurs agricoles seront « impactés positivement » d’ici 2021.

Cela se fera au moyen d’une stratégie d’agrégation à travers des mécanismes comprenant la professionnalisation des chaînes de valeur, l’inclusion financière et les coopératives, a expliqué le gouvernement.

Cette solution innovante permettra de générer des lignes de crédit atteignant jusqu’à dix fois le capital d’amorçage investi sous dix ans afin de porter les prêts agricoles de 0,3% à 5% du total des prêts bancaires.

En ce qui concerne les autres impacts, les autorités togolaises soulignent la réduction des taux d’intérêts pour les emprunteurs, grâce entre autres à la mitigation des risques.

Le dispositif facilitera également l’octroi de prêts agricoles par les banques, grâce à l’amélioration de leur capacité d’analyse des projets à travers la mise en place de bureaux agricoles.

Pour la campagne agricole 2018-2019, le gouvernement togolais a traduit son soutien au secteur agricole en faisant l’acquisition de 36.700 tonnes d’engrais pour 2,93 milliards de francs CFA, soit 5,536 millions de dollars.

Au total, 244.597 producteurs bénéficieront de ces intrants qui seront revendus avec une subvention de l’Etat à 9.000 FCFA le sac de 50 kg, au lieu de 13.000 FCFA.

On compte parmi les potentiels bénéficiaires les producteurs âgés de 18 à 60 ans exploitant des superficies de taille variant de 0,25 à un hectare.

Xinhuanet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page