Flash Info

Une imprimante 3D pour fabriquer les orthèses en Afrique de l’ouest

(24hinfo)-Handicap international va développer l’impression 3D pour fabriquer des orthèses en Afrique de l’ouest, un procédé qui permettra de les produire plus vite et de faire bénéficier un plus grand nombre de patients à travers le monde.

Le projet financé par la coopération Belge pour le développement sera exécuté sur le terrain par l’Organisation africaine pour le développement des centres pour personnes handicapées (OADCPH) basée au Togo, l’école nationale des auxiliaires médicaux (ENAM), la faculté de médecine du Togo avec l’expertise du collège universitaire Thomas More en Belgique.

En introduisant la technologie d’impression 3D dans le domaine de la réadaptation physique en Afrique de l’ouest, Handicap International et partenaire veulent relever le défi de l’accroissement de la productivité des prothésistes actuels pour toucher plus d’enfants et d’adultes handicapés, en inventant une méthode d’intervention permettant de répondre à la problématique de l’isolement de nombreux patients.

Ce projet a pour ambition, a-t-on appris de renforcer les capacités de l’OADCPH, un réseau basé à Lomé et qui rassemble 68 centres de réadaptation dans 22 pays africain.

Dans l’objectif de mettre en place un laboratoire de production et d’approvisionnement en orthèses 3D, au Togo, Mali et Niger, s’est ouvert jeudi à Lomé, un atelier de formation des orthoprothésistes et Kinésithérapeutes sur les technologies d’impression 3D.

Cette étape de renforcement des capacités marque le démarrage du projet.

Charles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page