Médias

  La reprise du dialogue vue par la presse togolaise

(24hinfo)-La reprise annoncée du dialogue inter-togolais la semaine prochaine est largement commentée dans les journaux en kiosque ce mercredi.

Le Messager informe de l’arrivée du facilitateur de la crise, le président Nana Akufo-Ado à Lomé au cours de la semaine prochaine. La date sera fixée dans un bref délai, assure Le Libéral.

Togo Matin ouvre sur l’issue de cette reprise après un mois de suspension des pourparlers. Pour le quotidien, depuis le 19 février, les deux parties (pouvoir et opposition, ndlr) ne semblent plus exprimer les mêmes vœux d’un bref consensus’.

‘ Si le gouvernement avait consenti et acté les mesures d’apaisement à travers la libération par grâce présidentielle des détenus, politiques, la coalition semble se refuser l’idée de respecter les accords que ses responsables ont signé en cette date’, peut-on lire.

Parlant de cette reprise, Liberté, le quotidien privé constate les ‘regards désormais tournés vers Faure Gnassingbé et le RPT-Unir’ et d’ajouter que ‘la coalition appelle les togolais à rester déterminés et mobilisés jusqu’à satisfaction totale des revendications’.

Sur le même sujet, le Liéral qualifie de dernière chance la reprise du dialogue en se demandant si pendant la suspension, les positions ont-elles évolué ?

Se faisant souligne Le Messager, le chemin semble être tracé par le Groupe des Cinq ambassadeurs accrédités au Togo, notamment l’Union européenne, le Système des Nations unies, l’Allemagne, la France et les USA.

Dans un communiqué conjoint précise le périodique, le groupe appelle les acteurs togolais à ‘dépasser les positions de principes’.

Parlant du climat au sein de la coalition de l’opposition, la Manchette met en garde ‘messieurs, gare à vous’. Fraternité recommande une discipline de groupe. La Dépêche se demande si Tikpi Atchadam veut-il a détruire son œuvre.

Le Magnan Libéré résume la situation à la formule ‘Les marches ont uni, les marche divisent’. Et le dialogue de conclure sur une interrogation ‘Jusqu’à quand la coalition va-t-elle pouvoir supporter les indisciplines du groupe ?

Autre sujet à lire dans les journaux, Togo Matin rapporte le démarrage par le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale des indemnisations des victimes non vulnérables de la période politique de 2005.

Le Libéral se fait écho du voyage sur Kigali du président Faure Gnassingbé, celui-ci prendra part ce mercredi à la session consacrée à la mise en place de la zone de libre-échange continentale. Au dernière nouvelle, le chef de l’État s’est fait représenter.

La Manchette affiche à sa une, ‘démocratie du fait du prince, ministre avec Eyadéma, entre le triomphe de l’histoire et partir sans gloire’.

En économique, La Manchette rapporte les nouvelles mesures adoptées par la Compagnie énergie électrique du Togo pour soutenir le mandat social du chef de l’Etat sauf que constate Togo Matin, les résultats peinent !

Vision d’Afrique révèle que le ministre de l’agriculture est sommé de stationner les véhicules acquis dans le cadre du projet PNPR.

En société, le Magnan libéré liste les dégâts du bras de fer gouvernement et les Syndicats de l’éducation et de la santé. Détails à lire dans le périodique.

Charles Djade

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page