Politique

Aboutir à  un accord  global dans le  respect de l’ordre constitutionnel et des institutions de la République (règlement intérieur)

Les membres du comité préparatoire du dialogue inter-togolais ont convenu et arrêté ce dimanche 19 février 2018, un règlement intérieur.

L’objectif du processus de dialogue est de permettre aux acteurs politiques togolais eux-mêmes d’arriver à un accord global sur les questions qui alimentent la crise actuelle dans la paix, dans la concorde nationale puis dans le respect de l’ordre constitutionnel et des institutions de la République.

Les principes directeurs sont notamment la tenue d’un dialogue constructif, la bonne foi des acteurs et un esprit de compromis .

Egalement il est privilégié et encouragé que tout se déroule dans un esprit d’ouverture, de tolérance et de respect mutuel pour la résolution pacifique des griefs de quelque nature qu’ils soient.

Selon l’ordre du jour, les mesures d’apaisement et de confiance seront examinées de manière prioritaire par les participants au dialogue, suivi des autres points que les parties prenantes auront à définir l’hiérarchisation à savoir le rétablissement de la Constitution de 1992, l’implication du rétablissement, l’organisation du référendum portant révision de la constitution de 1992, la transition, le cadre du dialogue, la participation du gouvernement au dialogue, inclusivité du dialogue, les réformes constitutionnelles et électorales, l’état de droit et situation humanitaire, et mécanisme de mise en œuvre et de suivi.

Dès lors chaque acteur doit jouer sa partition pour un bon aboutissement du dialogue et favoriser de manière consensuelle la mise en oeuvre des réformes au Togo, source de conflit.

Charles Djade

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page