A la unePolitique

Convocation du corps électoral : un « amusement », selon Fabre, un « fétichisme » d’après Kampatibe

(24hinfo)-Les réactions ne se sont pas fait attendre ce vendredi, lendemain d’une journée de jeudi très riche en faits politiques au Togo : nomination du 8e représentant de la coalition des 14 à la CENI, convocation du corps électoral en Conseil des ministres pour les législatives du 20 décembre et enfin l’appel à candidatures à l’intention des formations politiques à compter de ce 9 novembre.

Pour Jean-Pierre Fabre, leader de l’ANC interrogé par RFI sur la convocation du corps électoral sur le 20 décembre, il s’agit d’un amusement.

« Laissez-les s’amuser à penser que les élections auront lieu le 20 décembre. Est-ce une élection pour résoudre la crise ou une élection ordinaire ? », s’est exclamé M. Fabre pour qui, si la « Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) veut amener les Togolais à un règlement de la crise par des élections, elle doit tout mettre en œuvre pour que ces élections soient ‘non contestables ».

Chez Nana FM, une radio locale, le député François Kampatibe, l’un des responsables de la coalition s’est dit choquer par cette annonce faite en Conseil des ministres.

‘C’est choquant ( …) ‘Le gouvernement continue de faire du fétichisme avec cette date. Le 20 décembre n’a jamais été l’objet d’une entente ou d’un accord entre nous. C’est juste une recommandation de la Cedeao’, déclare-t-il.

Pour les opposants réunis au sein de la Coalition des 14, tout le processus électoral est à reprendre une fois que ses représentants désormais au nombre de 8 rejoignent la Commission électorale nationale indépendante.

Une demande qui a peu de chance d’être actée d’autant plus que la CENI vient de lancer l’appel à candidatures pour les législatives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page