Politique

Isabelle Ameganvi : ‘La Coalition des 14 n’a aucune leçon à recevoir de M. Didier Amela et du GRET’

(24hinfo)- Lancé hier mardi 15 mai à Lomé par six formations politiques de l’Opposition dont le Front national de Didier Amela, un ancien cadre de l’ANC, le Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET) essuie déjà des critiques. Pour Isabelle Ameganvi une responsable de l’ANC, ‘ la coalition des 14 partis de l’opposition n’a aucune leçon à recevoir de ce nouveau regroupement’.

‘Ils sont libres de créer un front, ils sont libres de prendre position, mais nous, nous abstenons à ce que nous faisons et nous le ferons jusqu’au bout’, a déclaré ce mercredi l’opposante chez nos confrères de NANA FM.
‘Si la création de ce front là, ne tire pas son origine d’une affaire rocambolesque, je ne serai pas intervenue là-dessus parce que je ne perds pas mon temps sur des affaires qui détournent des vrais problèmes des togolais. Ce je peux dire sur les déclarations de M. Didier Amela c’est que les protagonistes de la crise togolaise, pour ce qui concerne la coalition de l’opposition C14, en lutte face au régime en place aujourd’hui, n’a aucune leçon à recevoir de M. Didier Amela, quelqu’un qui n’est pas responsable de ses actes’, a martelé Isabelle Ameganvi.

Et d’ajouter que ‘ce regroupement ne peut pas prétendre venir régler les problèmes de la crise togolaise et la C14 n’a aucune leçon a recevoir de ce regroupement’.

Pour cette dernière, les agissements de M. Amela, de sa démission de l’ANC, jusqu’à sa nomination à la tête du Front national et la naissance du nouveau regroupement, montre que, quelqu’un tire sur les ficelles avec en toile de fonds une promesse de nomination à un poste à l’Université de Lomé.

Pour Mme Ameganvi, les objectifs entre la C14 et le GRET se divergent. Au moment où elle (C14) parle de la poursuite du dialogue pour régler les problèmes préalables, eux-GRET- parle d’élection comme les tenants du pouvoir , et la suite du schéma sera le soutien prochain de ce regroupement à la candidature de Faure Gnassingbé pour 2020.

‘Il n’y a aucun secret et les responsable de la C14 n’ont besoin d’aucune leçon de médiation de M. Didier Amela, d’ailleurs mal placé pour jouer ce rôle’, a-t-elle souligné.

Loic

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page