Politique

Le double langage de l’opposition togolaise

Lundi dernier à travers un communiqué, la coalition de l’opposition a annoncé la reprise des manifestations dans le pays pour protester contre « le passage des populations de Kparatao à tabac par les militaires sans demi-mesure ». Informations reprises par les médias nationaux et internationaux.

Mercredi le ministre de la sécurité a apporté un démenti formel a cette allégation de l’opposition.

Faute de preuves à apporter, l’opposition vient de ravaler ce qu’elle avait affirmé quelques jours plutôt de vrai à travers un communiqué et reporte les manifestations prévues pour la semaine prochaine.

Voici en intégralité le communiqué

CAP2015 – GROUPE DES SIX – PNP – CAR – SANTE DU PEUPLE

La Coalition des 14 porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’elle a rencontré le facilitateur de la crise togolaise ce mercredi 7 mars 2018 à Accra

En effet, c’est avec consternation qu’elle a appris, qu’il n’y rien eu dans la nuit du samedi 24 au Dimanche 25 Février, comme annoncé préalablement dans son communiqué en date du 5 mars 2018 faisant état de ce que les militaires ont passé à tabac les populations de Kparatao, village d’origine du Président du PNP ; une attitude contraire à l’esprit d’apaisement souhaité par tous.

Tout en regrettant avoir été mal informée par la presse locale et internationale et les réseaux sociaux, la coalition des 14 rappelle que, pour autant les villes de Mango, sokodé et Bafilo sont toujours assiégées par les militaires du pouvoir cinquantenaire, alors que les mesures d’apaisement recommandaient la levée de siège.

Cette posture du gouvernement à laquelle s’ajoute son refus catégorique de suspendre le processus électoral, constituent une rupture flagrante et inacceptable avec les engagements pris par le régime dans le cadre des mesures d’apaisement.
Tout en interpellant le facilitateur afin de prendre les mesures idoines et rapides pour le respect des préalables, la coalition informe la population togolaise et la diaspora, que les manifestations prévues pour la semaine prochaine sont reportées à une date ultérieure en attendant de donner la chance au facilitateur de satisfaire à ses revendications.

Toutefois, la coalition invite les populations à se tenir prêtes et à être à l’écoute de ses prochains mots d’ordre.

Par ailleurs, la Coalition des 14 informe la population et les médias qu’elle organisera dans les prochain jour une conférence de presse pour faire le bilan de son séjour à Accra
Fait à LOME, le 08 mars 2018

Pour La COALITION DES 14

La Coordinatrice

Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page