Politique

L’opposition lance un mot d’ordre de ‘Togo Mort’ le lundi 18 juin prochain

(24hinfo)-Plusieurs semaines d’accalmie à Lomé, les marches de l’opposition ne mobilisent plus, le dialogue est en berne et, pour continuer de mettre la pression, la coalition change de méthode. Elle appelle à un « Togo mort » le 18 juin prochain.

Les derniers appels à manifester de la coalition n’ont pas mobilisé de manifestants dans les rues. Selon les responsables de la coalition, cela est dû à l’important déploiement des forces de sécurité et défense dans les rues et sur les points de ralliement des manifestants.

Cette fois la coalition appelle ses partisans à protester en restant une journée entière à la maison. Ce sera le lundi prochain, pour exprimer leurs désaccords face à la répression systématique de l’exercice du droit constitutionnel de manifester.

«Il y a des gens, quand nous lançons des manifestations, qui ont peur de sortir, peur de la répression, estime Paul Dodji Apévon. L’opération « Togo mort » que nous lançons, c’est pour demander aux Togolais de ne pas sortir. On leur demande de rester à la maison. Parce que vous ne sortez pas dans la rue pour subir la répression».

Selon un communiqué signé par la coordinatrice de la coalition, l’opération vise à exiger , la libération immédiate des personnes encore détenues dans le cadre des manifestations et des rafles ; l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifester sur toute l’étendu du territoire national ; l’arrêt immédiat des persécutions, des rafles, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition et de la société civile ; le retour à la constitution originelle du 14 Octobre 1992, le déverrouillage des institutions de la République, la mise en place d’une transition, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des Togolais de l’étranger.

Avec RFI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page