Politique

Togo : le parlement va jouer les prolongations

(24hinfo)-L’Assemblée nationale a clôturé  ce vendredi 29 juin la première session ordinaire de l’année 2018 qui marque aussi la fin du mandat de 5 ans  de la législature.  Mais en raison de la crise politique  que traverse le pays et d’un accord entre les partis au dialogue en cours, les députés resteront en place jusqu’à l’organisation des législatives  qui   auront  lieu  au plus tard fin novembre prochain.

D’ores et déjà  le président de l’Assemblée, Dama Dramani  a annoncé qu’il ne se représentera plus aux prochaines élections. ‘Je souhaite bonne chance à ceux d’entre vous  qui souhaitent se faire élire’, a-t-il dit.

Parlant de la crise politique, Dama Dramani a appelé les acteurs à un sursaut patriotique.  ‘Je voudrais saisir l’opportunité pour demander humblement aux uns et autres de faciliter la tâches aux facilitateurs du dialogue inter-togolais afin que nous trouvions rapidement un compromis qui permettra à notre pays de prendre avec détermination sa marche vers le développement’, d-t-il avant de préciser,  ‘Ne détruisons pas de nos propres mains, les œuvres pour lesquelles nous avons tous consenti d’énormes sacrifices’.

‘ Il nous faut d’une part privilégier davantage l’efficacité, la sérénité, la qualité, la vigueur et l’intérêt général dans les débats et délibérations, et d’autre part intégrer dans nos comportements, réflexions et actions de tous les jours, le souci de contribuer véritablement au développement économique et social de notre cher pays le Togo’, a-t-il ajouté.

Au menu de cette première session qui vient d’être clôturée, on note neuf projets de loi adoptés dont le projet de loi portant code foncier et domanial et deux questions d’actualité concernant l’affaire Bolloré.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page