Politique

Togo mort et la guerre d’images  entre  pro et anti

(24hinfo)-Le mot d’ordre de Togo Mort’ lancé par la coalition de l’opposition a été moins suivi ou simplement ignoré ce lundi 18 juin par les Togolais. Le pays mort ou encore Lomé la capitale, ville ‘fantôme’ qu’espérait l’opposition du groupe des 14 a cédé la place à un pays vivant ou à une ville animée.

Dés le milieu de la matinée , la guerre des mots et des photos faisait rage sur la toile. Pour les ‘pro’ Togo mort’- supporteurs de l’opposition’, images à l’appui, la journée Togo mort était un succès.

Pour les supporteurs de la majorité, les ‘anti’ Togo Mort, la lecture était tout autre, donnant lieu sur les réseaux sociaux à un immense concours photo, chacun cherchant le meilleur angle pour montrer aux yeux de l’opinion nationale et internationale la réussite ou l’échec de la mobilisation.

Les activistes pro montraient ‘une ville pleinement vide’. Au grand marché de Lomé ou au centre de Deckon, les choses étaient inhabituellement vides selon leur photo.

Par contre la lecture de cette journée pour les ‘anti’, est très différente. Le mot d’ordre de Togo Mort était une distraction et sur le terrain c’est un échec. L’on voyait des photos sur lesquelles étaient griffées Togo Vivant ou encore des affluences des lundis.

Encore une initiative de l’opposition du moins du groupe des 14, à laquelle les togolais n’ont pas voulu adhérer après des tentatives de marches échouées.

A signaler que c’est depuis plusieurs mois que le pays traverse une crise politique avec en toile de fond, les réformes. Un dialogue a été convoqué le 19 février mais très vite suspendu quelques jours plus tard à cause de l’intransigeance des deux parties, opposition et pouvoir.

Actuellement deux présidents, Alpha Condé de la Guinée et Nana Akufo-Addo du Ghana nommés facilitateurs par l’organisation régionale, la Cédéao sont à l’œuvre pour une proposition de feuille de route de sortie de crise. Pour l’heure dans le pays, opposition et pouvoir se regardent de loin et la crise se poursuit.

Loic Djade

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page