Politique

Togo-Opposition : Payadowa Boukpessi  autorise  les manifestations des 25,26 et 28 avril  prochains mais dicte les itinéraires à suivre !

(24hinfo)-Par lettre réponse à la note d’information de la coalition de l’opposition d’organiser des manifestations dans le pays et ce malgré l’engagement pris par les parties au dialogue d’observer une suspension, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi vient d’autoriser lesdites manifestations. Elles auront lieu les 25, 26 et 28 avril prochains.

Par contre elles demeurent interdites dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango pour des raisons de sécurité. A cela s’ajoute une recommandation sur les itinéraires à suivre.

Cette définition des itinéraires a été motivée par le ministre conformément aux articles 12, 13 et 14 de la loi n° 2011-010 du 16 mai 2011, définissant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques.

‘Comme nous vous avons plusieurs fois rappelé, les manifestations sur les routes nationales ne sont pas acceptées’, peut-on lire.
Ainsi les nouveaux itinéraires du gouvernement sont :

Mercredi 25, jeudi 26 et samedi 28 avril 2018

Circuit 1: Carrefour Eglise Néo Apostolique près de Gakpoto (point de départ) — Direction Boulevard pavé de Bè Kpota, Anfamé — Nissan – Pharmacie Miséricorde — Carrefour Petrolum — EPP Anfamé — carrefour Eglise des Assemblées de Dieu (Point de chute). Circuit 2:

Carrefour marché de Bè (point de départ)- Boulevard Houphouet Boigny Côté Est — direction Akodesséwa – Pharmacie crystal -Pharmacie Biova — Paroisse Evangélique d’Akodesséwa — carrefour Diamond Bank — route pavée direction Anfamé — carrefour Petrolum — EPP Anfamé — carrefour Eglise des Assemblée de Dieu (point de chute).
A L’INTERIEUR DU PAYS

« Pour les autres localités que nous avons convenues d’un commun accord (Tsévié, Kpaliiné, Atakpamé, Anié, Tchamba, Bassar, Dankpen, Niarntougou, Tandjoaré et Dapaong), vos représentants sont invités à se mettre en rapport avec les préfets pour déterminer les nouveaux itinéraires pour les marches projetées, comme à Lomé, en vue de soulager les populations riveraines des axes empruntés depuis sept (07) mois par les manifestants de la coalition, et d’éviter ainsi les risques de troubles graves à l’ordre public », peut-on lire.

Les manifestations sur les anciens axes ne sont pas acceptées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page