Santé

Exclusif : les raisons de la mutation du  professeur Atchi Walla du CHU Sylvanus Olympio  vers le  CHU Campus

(24hinfo)-Présentée dans l’opinion comme une ‘punition’ ou une démarche visant à casser les mouvements syndicaux, la récente mutation du secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot), professeur Atchi Walla du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sylvanus Olympio vers le CHU Campus a déchaîné des commentaires dans l’opinion.

De nos investigations, il en ressort que cette décision a été prise de concert avec l’intéressé, le directeur du CHU Campus de Lomé, dans une démarche de maximisation des ressources disponibles.

Au ministère de la santé voici la version servie par le ministre, Moustafa Mijiyawa, ‘J’ai eu à rencontrer M. Walla et le directeur du CHU Campus dans mon bureau, voilà ce que je souhaite. Il s’agit d’ouvrir un centre de chirurgie orthopédique au CHU Campus. Je suis conscient qu’il n’y avait pas de centre mais c’est l’homme qui crée. Et on s’est mis d’accord que si M. Walla va la-bas, et comme il n’y a pas encore de bloc au CHU Campus, il continuera en attendant par exercer au CHU Sylvanus Olympo et nous aider à mettre en place petit-à-petit le service au CHU Campus. Exactement comme le Dr Noumado en chirurgie pédiatrique (lui aussi affecté dans les mêmes conditions pour le CHU Campus, ndlr)’, nous a confié le ministre Moustafa Mijiyawa en présence du professeur Atchi Walla.

Ainsi poursuit le ministre, à la suite de cette nomination, il a été demandé au professeur Walla d’établir un document des matériels essentiels pour l’opérationnalisation progressive du bloc de chirurgie orthopédique au CHU Campus.

Le sens de cette décision

En effet, de nos investigations, il en ressort clairement que c’est une pratique pour le ministère de la santé. Quoi de plus normal que les docteurs spécialistes de retour d’agrégation, sont promus chef dans un centre de santé donné, soit à Lomé ou en région au sein duquel le service relevant de leur spécialité est déjà opérationnel ou c’est en cours d’opérationnalisation.

Et c’est le cas de bon nombre de professeurs. On nous citait en exemple le service de pédiatrie au CHU Campus de Lomé, d’ophtalmologie au centre de santé de Bè où ce sont les nouveaux maîtres qui grâce à leur plan et ingéniosité ont sollicité des appuis des partenaires comme Lions Club, Rotary club et bien évidemment l’Etat pour rendre opérationnel leur service aujourd’hui des références dans le pays et même convoités par leurs anciens patrons.

Par ces décisions, le ministère de la santé entend non seulement régler les problèmes de leadership entre les anciens professeurs autre fois chef hiérarchique et les nouveaux professeurs nouvellement admis à ce titre.

‘Généralement ce que nous observons, c’est une guerre de leadership. Les nouveaux professeurs de retour ne se soumettaient plus à leurs chefs de services sous lesquels ils travaillaient avant, parce qu’ils ont tous le même titre maintenant. Et c’est pour éviter ces tristes cas qui pénalisent souvent les patients que le ministère prend de telle décision’, nous confiait un fonctionnaire du ministère de la santé proche du dossier.

Le cas Atchi Walla se situe dans ce cadre précis. Professeur très intelligent, très limpide et disposant des conceptions claires des choses dans ses développements, M. Atchi Walla dispose de toutes les capacités pour rendre opérationnel son service au CHU Campus et le placer en référence dans le pays.

L’intérêt d’aller sur un terrain vierge lui permettra de bâtir quelque chose conformément à sa vision. Ça va nécessiter du courage et du débroussaillage mais c’est aussi ça le prix à payer.

C’est l’homme qui crée et Professeur Atchi Walla dispose de toutes les capacités. Il l’a même affirmé ‘partout besoin sera là, je serai là. Partout où le gouvernement pense que Walla peut faire quelle que chose, c’est avec beaucoup de respect et de modestie que je serai là’.

Voilà qui est clair et qui lève toute zone d’ombre sur cette affaire.

Alors trêve de bavardage et aidons le professeur à aller loin pour rendre opérationnel ce service qui portera ses signes pour toujours.

Charles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page