Santé

Togo-85 %  des ménages disposent au moins une moustiquaire imprégnée d’insecticides  (Enquête EIPT)

(24hinfo)-L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), a publié jeudi à Lomé les résultats de la première Enquête sur les Indicateurs du Paludisme au Togo (EIPT).

Réalisée courant septembre-novembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national, l’enquête sur l’indication du paludisme, a porté sur un échantillonnage de près de 5.000 ménages.

Il en ressort que le Togo a fait du progrès en matière de lutte contre le paludisme mais doit renforcer les acquis pour une lutte plus efficace.

Selon cette enquête 85 % des ménages disposent au moins une moustiquaire imprégnée d’insecticides, soit une augmentation de 20% depuis 2013-2014.

Les résultats attestent par ailleurs un accroissement du taux l’utilisation de ces moustiquaires de 43% entre 2013-2014 à 70% en 2017 par les groupes cibles : les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes.

La proportion des enfants ayant reçu un antipaludique (combinaison thérapeutique à base d’artémisinine) est de 76% en 2017 contre 50% en 2013-2014.

L’enquête n’a pas ressorti que des avancés mais également des couacs comme les écarts dans la lutte contre le paludisme. Ainsi il a été noté que près de 03 enfants sur 10 (28%), de 6 à 59 mois ont été testés positifs au paludisme.

Les résultats de cette enquête permettront à l’Etat et au ministère de la santé de mieux orienter les programmes et actions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page