Santé

Togo: début d’une grève sèche dans les centres  publics de santé

(24hinfo)-A l’appel du Syndicat national des praticiens  hospitaliers du Togo (Synphot),  les travailleurs des centres  publics de santé  ont entamé ce mardi  une grève sèche de  quatre  jours pour réclamer une meilleure condition de travail.

Médecins, laborantins, infirmiers, kinésithérapeutes, bref tous les professionnels de la santé ont décidé  lundi de corser les mouvements pour dénoncer l’interpellation de deux de leurs camarades  ainsi que  deux étudiants  par le Service de renseignement de la gendarmerie dans une affaire de notes truquées à la faculté de médecine de l’Université de Lomé.

En plus de cela, ils   exigeaient  une meilleure condition de travail.

Le premier motif étant  satisfait, suite à la libération dans la nuit d’hier  du professeur Ihou Majesté et des deux étudiants de la faculté des sciences de  la santé (FSS),  les praticiens brandissent maintenant la demande de  meilleure condition de travail à savoir, les équipements, le recrutement de personnel, la construction de nouvelles infrastructures etc…

Si rien n’est fait, assurent-t-ils, le mouvement sera reconduit et c’est le pauvre togolais qui  paie les  conséquences.

24hinfo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page