Société

  1600 élèves disposent de leurs certificats de naissance dans la préfecture de Bassar

(24hinfo)-Les cadres de la préfecture de Bassar (Nord Togo) reconnus sous l’appellation ‘les cadres Tapou’ ont offert dimanche 6 mai des certificats de naissance à 1600 apprenants du primaire dans 5 localités de ladite préfecture à savoir Bandjeli, Bitchabe, Kanlanga, Dimouri et Baghan. Une initiative soutenue par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, selon les donateurs.

‘Ce n’est pas une première fois que le Chef de l’Etat manifeste son attention en vers les enfants sans identité dans la préfecture de Bassar, c’est pourquoi il nous a instruit de mettre l’accent sur la sensibilisation auprès des parents sur la nécessité pour chacun d’entre eux de faire établir cette pièce à leurs enfants déjà dès la naissance’, a déclaré , Naousson Pebou, cadre du parti Unir à Bandjeli.

Poursuivant ses propos, il a témoigné la gratitude de toute la population et des cadres au président de la République. ‘Nous disons oui à son mandat social qui fait de l’inclusion son fer de combat’, a-t-il dit.

Le Chef canton de Bandjeli , Seritchi Madjintéba et le porte-parole des élèves bénéficiaires ont eux-aussi remercié les cadres et le Chef de l’Etat pour ce geste humanitaire. ‘Avec ce certificat de jugement supplétif, nous sommes sûres de passer l’examen du CEPD’, a martelé, l’élève Gilbert Kpandja.

Le certificat ou la copie d’acte de naissance est le premier document de l’enfant, il sert à prouver sa naissance. L’établissement d’un tel document est obligatoire pour les parents dès la naissance de l’enfant mais la réalité est toute autre chose sur le terrain dans certaines localités du pays. Et ces genres d’actions sont tout autant salutaires pour permettre à ces nombreux enfants de disposer de ce précieux document.

Cette vague porte à 10 000 le nombre d’élèves  bénéficiaires  d’une telle initiative appuyée par le Chef de l’Etat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page