Société

Togo : Les jeunes de Cinkassé sensibilisés sur leur collaboration avec les FDS

Le Comité Préfectoral de Prévention et Lutte contre l’extrémisme violent (CPPLEV) de Cinkassé a poursuivi, le mercredi 14 septembre, les séances de sensibilisation à l’endroit des populations et en particulier des jeunes des quartiers et villages frontaliers du Burkina Faso et du Ghana démarrées depuis le 7  septembre à Cinkassé sur le thème : “les jeunes face aux défis sécuritaires de l’heure”.

Organisées dans le cadre du Projet “Savane motaog”, les sensibilisations sont un volet du programme d’activités mensuelles qu’organise le CPPLEV de Cinkasse dans sa mission de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent dans la préfecture. Elles visent à inviter les populations à s’impliquer davantage dans la lutte contre le terrorisme en collaborant étroitement avec les Forces de défense et de sécurité (FDS).

Les délégations du CPPLEV de Cinkasse entretiennent les populations sur l’importance du vivre ensemble, l’état d’urgence sécuritaire et les implications des uns et des autres dans cette lutte.

Elles demandent aux populations des quartiers et villages sillonnés d’éviter le radicalisme religieux, les conflits internes et à cultiver l’esprit de paix et de la cohésion sociale. Les jeunes sont également appelés à éviter le gain facile et des financements d’origine douteuse afin de ne pas tomber dans les tentatives de radicalisme.

La sensibilisation prend fin le 21 septembre prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page