Tech&web

Togo : 45 % des plus de 15 ans possèdent un compte de paiement mobile

(24hinfo)-La Banque mondiale a publié le 19 avril dernier, sa base de données sur l’inclusion financière, baptisée Global Findex, pour 2017. Un constat : la révolution du mobile-banking a permis à plusieurs pays africains (Togo, Burkina Faso, Sénégal) de tripler le nombre d’utilisateurs de moyens de paiement électroniques.

L’explosion du paiement mobile en Afrique est loin d’être une surprise. Pourtant, les chiffres de la Banque mondiale sur l’inclusion financière dévoilés ce 19 avril sont impressionnants : le pourcentage d’individus de plus de 15 ans titulaires d’un compte de paiement en Afrique subsaharienne a presque que doublé en six ans, passant de 23 % en 2011 à 43 % en 2017.

Une analyse pays par pays fait apparaître des progressions spectaculaires : sur la seule période 2014-2017 (le Global Findex étant publié tous les trois ans depuis 2011), la part des plus de 15 ans qui possède un compte est ainsi passée de 18 à 45 % au Togo, de 17 à 38 % au Bénin, ou encore de 14 à 43 % au Burkina Faso.

Pourcentage des plus de 15 ans détenteurs d’un compte. Source : Global Findex. Infogram

Cette progression est en partie celle des institutions financières : ainsi, au Cameroun, 17 % des plus de 15 ans possèdent aujourd’hui un compte bancaire, alors qu’ils n’étaient que 11 % dans ce cas en 2014. Mais les banques ne sont plus les seuls acteurs de la finance à l’échelle individuelle.

Dans certains pays d’Afrique sub-saharienne, l’inclusion purement bancaire n’a quasiment pas progressé : c’est le cas du Tchad, où elle est passée de 8 à 9 % entre 2014 et 2017, de la Côte d’Ivoire, où elle est restée à 15 %, ou encore au Gabon, où elle gagne péniblement 4 points, passant de 30 à 34 % alors que le nombre de titulaires de comptes passe, lui, de 33 à 59 % sur la même période.

Avec Jeune Afrique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page