Justice

Togo : 316 morts sur les routes au premier semestre

De janvier à juin 2021,  le Togo a enregistré  3.815 accidents ayant entraîné la mort de 316 personnes en hausse par  rapport au bilan de  2020 sur la même période, 2.627 cas d’accidents avec 241 décès.

Les chiffres ont été communiqués jeudi 15 juillet  par le ministres de la sécurité, le Général Yark Damehane.

Les causes de ces accidents sont liés  à l’excès de vitesse, la conduite en état d’ébriété ou sous l’influence de substances psychotropes, le non respect ou l’absence de dispositions de sécurité (casques, ceinture de sécurité, siège-auto pour enfants…), la distraction au volant en raison de l’usage du téléphone portable et le non respect du code de la route

Lire aussi-Togo : 286 morts sur les routes Togolaises au premier semestre

Pour l’occasion, le ministre de la sécurité   a laissé entendre  que ses services  vont  renforcer la veille pour faire baisser le rythme à la fin de l’année.

Lire aussi-Togo : une balayeuse de rue tuée dans un accident à GTA

‘Aucun citoyen n’a  le droit  de mourir sur la route’,  a rappelé  le ministre  très remonté contre  l’entêtement des usagers à enfreindre aux dispositions de bonne  conduite.

De multiples efforts ont été consentis ces dernières années dans la  modernisation des axes routiers  du pays,  et c’est là que les accidents augmentent de plus. La prudence  doit être de mise pour éviter d’écouter  sa vie  pour  un rien du tout.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page