Politique

CENI : malgré le tapage de l’opposition, la majorité à l’Assemblée a nommé les 4 représentants

(24hinfo)-C’est fait. L’Assemblée nationale a procédé ce lundi 22 octobre à la nomination de 4 nouveaux membres au titre de l’opposition parlementaire à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Tout s’est déroulé dans un climat très tendu avec des passes d’armes entre la majorité présidentielle et l’opposition à l’Assemblée nationale. La majorité après avoir constaté 4 postes libres à la CENI a voulu combler que ces postes vacants. L’opposition parlementaire qui contexte le statut de l’opposition de l’UFC veut obliger le représentant de ce parti à la CENI à démissionner. Problème.

A l’issue du duel, la majorité s’est imposée comme dans toute démocratie. L’opposition s’est abstenue.

Les quatre nouveaux membres nommés ce jour à savoir Abalo Atantsi, Jean-Jacques Têko (ANC), Kodzo Awudji (Comité d’action pour le renouveau, CAR) et Yamba Pessinaba de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), rejoindront les 3 premiers élus et nommés au titre des partis extraparlementaires et de la société civile lors de la séance du 10 octobre dernier pour prêter serment devant la Cour Constitutionnelle.

La nomination de ces 7 nouveaux membres de la CENI fait suite à la décision du comité de suivi de la feuille de route de la Cédéoa sur la situation togolaise relative à la composition paritaire de la CENI, chargée d’organiser les prochaines élections à savoir, législatives du 20 décembre et les locales, le 16 décembre.

La question de l’UFC va être transmise au comité de suivi.

[wpforms id="55573"]

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :