A la unePolitique

Législatives du 20 décembre : Binah votera son « fils » Sani Yaya

(24hinfo)-Retour de l’enfant à la maison. Sani Yaya, le patron des finances au Togo est tête de liste UNIR (Majorité présidentielle) dans la Binah (Nord Togo). Né à Kétao en 1963, ce chantre de la « transparence dans la gestion des finances publiques » et artisan de l’assainissement des finances publiques a lancé sa campagne électorale pour les législatives du 20 décembre mardi dans une ferveur dans sa ville natale.

Une manière pour lui de recevoir la bénédiction des « dieux » mais aussi des « parents ».

Selon les informations, tout est parti d’une grande caravane qui a sillonné les quartiers et quelques villages de la préfecture avant de chuter à Kétao. Sur place, attendaient aussi les fils, filles, parents, amis et proches du candidat tête de liste pour des échanges.

Comme le montrent les photos parvenues à notre rédaction, ils étaient des milliers à être mobilisés pour la circonstance.

Dans son message, le candidat YAya a salué la foule et s’est félicité de la grande mobilisation. Il est ensuite revenu sur le contexte des élections, les enjeux et appelé les uns et les autres à proscrire tout acte de violence et à voter dans le calme.

Et le jour J, c’est-à-dire le 20 décembre, de porter leur choix sur sa liste afin de permettre au parti présidentiel de remporter les sièges en jeu. Ce que les interlocuteurs affirmé avoir ont adhéré tout en lui donnant rendez-vous le soir du 20 décembre pour célébrer sa victoire comme pour faire « notre enfant, nous ne te laisserons pas tomber ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :