Politique

Situation sociopolitique : « aucun Togolais n’est fier du spectacle violent que nous imposent les acteurs politiques » (Evêques du Togo)

(24hinfo)-Pour la Conférence des évêques du Togo (CET), « aucun Togolais n’est fier du spectacle violent que nous imposent continuellement les acteurs politiques de notre pays ».
Cette position a été exprimée par les prélats dans un message sanctionnant leur réunion tenue la semaine dernière.
Pour le Mgr Alowonou et collègues, « les mêmes causes produisent les mêmes effets, l’espoir suscité par l’implication de la Cédéao dans la résolution de la crise qui secoue le pays depuis plus d’un an, à travers la désignation des facilitateurs cède lentement le pas à la désillusion et à la déception. Le désespoir une fois encore s’est emparé du pays ».

Selon ces évêques, ce dont le Togo a profondément besoin, c’est un « changement profond dans la manière de gouvernement et de faire de la politique » car « quel que soit celui qui sera à la tête de notre nation, si le système ne change pas, les problèmes à coup sûr ne connaîtront pas de répit ».

De ce fait, ils appellent à l’arrêt du calcul politicien et de toute violence d’où qu’ils viennent, au respect des engagements et de la parole donnée, des libertés des règles démocratiques, à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électoral, seules susceptibles de garantir des élections libres, transparentes et crédibles, gages d’une paix durables ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :