A la unePolitique

Togo : des conducteurs de Zémidjan réaffirment leur soutien à Jean-Pierre Fabre

Exaspérés par le silence du chef de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) Jean-Pierre Fabre, aussi cible d’attaques, des conducteurs de Zémidjan  se sont rendus mercredi 27 mai devant son domicile pour lui exprimer soutien et solidarité. Le leader a profité pour les remobiliser promettant un retour en trompe avec un seul objectif : l’alternance.

Derrière son masque, le sourire est perceptible. Jean-Pierre Fabre peu bavard depuis sa défaite présidentielle a retrouvé sa verve devant la foule acquise à sa cause devant son domicile mercredi 27 mai. Cris de ralliement, chants de raillerie, des conducteurs  de Zémidjan ont choisi le domicile du chef de l’ANC pour envoyer un message fort aux détracteurs de l’opposant. Pour ces militants ou sympathisants, « Fabre reste le leader incontesté »  sur la scène politique togolaise et son silence face aux multiples attaques ne constituent pas une « faiblesse ». « Les conducteurs de Zémidjan sont fâchés et sont venus exprimer leur soutien moral au chef Jean-Pierre Fabre », déclare  l’un des porte-paroles de la délégation.

Lire aussi-Togo : l’ANC de Jean-Pierre Fabre sur la défensive

« Mensonge, sport favori au Togo »

Masque sur le nez et la bouche, mégaphone  dans les mains, Jean-Pierre Fabre a relevé que le « mensonge est devenu monnaie courante au Togo et un sport favori de certain »  mais « je n’ai pas peur, parce que ce que je suis, je ne change jamais », répond -t-il. « La résistance du RPT à l’alternance a contribué à un relâchement dans l’engagement des togolais. Ce qui amène les togolais à croire à toute illusion », déclare-t-il en langue mina (locale), tonnerre d’applaudissement.  Et d’ajouter « ce n’est pas parce qu’on ne s’exprime pas souvent qu’on ne travaille pas. Le moment venu nous parlerons, (…) ».  « On peut répondre à tout attaque, tempère -t-il. Celui qui ne ment pas n’a jamais peur mais je vois que mon silence aussi fait  mal. C’est un problème? »

Le changement  de régime, reste l’objectif numéro un de Fabre, qui qualifie d’enfantin les agissements allant dans le sens contraire de la réalisation de cette ambition.

Lire aussi-Pour un Togo nouveau : Jean-Pierre Fabre appelle à un compromis politique

Lors de la présidentielle du 22 février, remportée par Faure Gnassingbé, l’opposant Jean-Pierre Fabre  est arrivé en troisième position avec 4,86% de suffrages. Des résultats rejetés en raison des irrégularités recensées, selon le parti.

Dans son message à l’occasion de la commémoration de la fête d’indépendance du Togo, le leader de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre a  appelé à un « sursaut patriotique »  des filles et fils du Togo pour se « mettre autour d’une même table » et « parvenir à un compromis historique, qui permettra au Togo de redémarrer et de réorganiser sa vie politique, sociale et économique sur des bases nouvelles ». « C’est la seule façon de saluer la mémoire de tous ceux qui ont donné leurs vies pour que le Togo soit libre », a-t-il déclaré.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page