Politique

Togo : la Coalition de l’opposition ‘refuse’ de rattraper le train de  Gilbert Bawara  et veut marcher 

(24hinfo)-Gilbert  Bawara, point focal du gouvernement dans le dialogue  inter-togolais  a désormais une dette de ‘courtoisie envers les membres de la Coalition des 14 partis’ politiques de l’opposition.

Les responsables  dudit regroupement  présents aux deux jours (Lundi et mardi)  d’échanges avec le comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la Cédéao   n’ont pas apprécié les interventions  du chef de la délégation du gouvernement et  se sont plaints ce mercredi devant la presse.

D’ailleurs, la coalition a  opposé  son refus à   sa  demande, celle qui consistait à rattraper le   train des réformes et des élections du 20 décembre  en optant pour des marches massives.

‘Nous voulons rassurer M. Bawara que le train dans lequel il veut nous emmener n’arrivera pas à bon port. Nous sommes fermes, la lutte togolaise ne peut être perdue c’est une lutte pour la survie, on nous a suffisamment berné. Ça suffit’,  a déclaré Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson,  la patronne de la Coalition.

Depuis mardi soir, fin de la réunion du comité de suivi, les  responsables de la Coalition n’ont pas digéré le relevé de conclusion reprochant aux émissaires des facilitateurs et à la commission de la Cédéao d’avoir  laissé de côté les  questions  importantes, comme la  composition de la CENI, les préparatifs des élections, les  activités menées actuellement par la CENI etc…. Sauf que les émissaires à Lomé n’ont pas le dernier mot.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page