A la uneSanté

Le Togo officialise l’introduction du vaccin polio injectable dans le programme élargi de vaccination

(24hinfo)-C’est à travers une conférence de presse animée ce mardi à Lomé par le ministère de la santé que l’information a été portée à l’intention de la presse et du public. Les autorités sanitaires annoncent l’introduction de la forme injectable du vaccin antipoliomyélitique(VPO) dans la vaccination de routine.

‘L’introduction du vaccin antipoliomyélitique injectable (VPI) se justifie par le fait que de nouvelles options de vaccination par le vaccin antipoliomyélitique injectable (VPI), ont été recommandées face aux menaces du poliovirus circulants dérivés des souches vaccinales (PVDVc)’, indique le ministre de la santé, Moustafa Mijiyawa.

Le Togo est membre de l’Initiative mondiale d’éradication de la Polio et a souscrit aux différentes recommandations des instances régionales et internationales visant à créer un monde exempt de poliomyélite après l’éradication à travers une transition bien gérée .La lutte pour l’éradication de la poliomyélite a fait des avancées notables dans le pays. ‘ C’est ainsi que depuis le mois de mars 2009, le Togo n’a plus connu des cas de Polio Virus Sauvage.’, assure le ministère de la santé.

D’ailleurs, en 2016, le pays, comme tous les autres pays utilisant la forme orale du vaccin antipoliomyélitique (VPO), a procédé au remplacement de la forme orale trivalente du vaccin antipoliomyélitique (VPOt) par la forme orale bivalente du vaccin antipoliomyélitique (VPOb) le 18 avril dans la vaccination de routine. Cependant, l’introduction du VPI qui devrait être effectuée avant ou juste après le retrait du VPOt n’était réalisée. ‘La principale raison de cette situation était l’insuffisance de la production mondiale du VPI’, explique-t-on.

De ce fait, l’introduction d’une dose de VPI dans le calendrier vaccinal suivi de ce retrait de la composante de type 2 du VPO de la vaccination de routine permettra au pays d’éviter la réémergence des cas de PVDVc2, de faciliter l’interruption de la transmission en cas de flambée avec le virus de type 2 en garantissant une réponse immunitaire plus rapide et plus efficace,
de renforcer l’immunité contre les types 1 & 3 chez les enfants ayant déjà été vaccinés par le VPO bivalent et d’accélérer l’éradication de la polio.

‘L’administration du VPI sera faite à partir de la 14ème semaine de vie concomitamment avec la 3ème dose de la forme orale du vaccin antipoliomyélitique, la 3ème dose du vaccin contre les infections à pneumocoque et la 3ème dose du vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et l’haemophilusinfluenzaeb’, martèle le ministre de la santé.

A noter que cette introduction coûtera 174 802 500 F Cfa répartis entre l’Etat togolais, Gavi, UNICEF et OMS.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page