Société

Togo : des auto-écoles non agréées fermées par la DTRF

Après plusieurs avertissements, place à la sanction. Jeudi 8 décembre 2022, le directeur des transports routiers et ferroviaires Tadjudini Dermane a  procédé à la fermeture dans le Grand Lomé des auto-écoles non agréées qui opèrent illégalement.

Cette opération a pour but d’assainir le secteur et de garantir une bonne formation aux apprenants, afin de contribuer à l’amélioration de la sécurité routière.

Lire aussi-Togo : le gouvernement donne un ultimatum aux auto-écoles non agréées

Lors de cette descente de terrain, le directeur Tadjudini Dermane a rappelé que conformément aux textes en vigueur, l’ouverture et l’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite automobile communément appelés auto-écoles sont subordonnées à l’obtention d’un agrément et que toute personne qui se livrerait à l’exploitation d’une auto-école sans autorisation préalable est passible d’une amende de 500 000 F CFA ainsi qu’à la fermeture immédiate de son établissement sans préjudice des poursuites judiciaires.

La demande d’agrément  conjointement délivré par les ministères chargées des transports et de la formation professionnelle est définie en république togolaise par la directive de l’UEMOA du 25 septembre 2009 et l’arrêté interministériel  du 11 août 2014 portant ouverture et exploitation des établissements d’enseignement de la conduite des véhicules automobiles  (auto-écoles).

Les dossiers comportant plusieurs pièces exigées sont déposés à la Direction des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :