Pour les trafiquants de drogue, le Togo est devenu un pays inhospitalier

0

Dans le cadre de la journée  internationale contre l’abus et le trafic de drogues,  le gouvernement togolais a   détruit mardi  à Lomé une quantité importante  de drogues et de médicaments illicites  saisie lors des différentes opérations par la police nationale. La cérémonie d’incinération a vu la présence du ministre de la sécurité  et de la protection civile, Général, Yark Damehane, de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Lomé, Eric Williams Stromayer, du coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo,  Damien  Mama et diverses autres personnalités de la chaîne judiciaire.

 Les saisies  ont été effectuées  au port, aux frontières terrestres et  à l’aéroport  de Lomé et Niamtougou.

Laisser un commentaire