A la uneSanté

Covid-19 en Europe: « c’est un autre moment critique pour agir », alerte l’OMS

Alors que plusieurs pays européens et d’Amérique du Nord sont frappés de plein fouet par la deuxième vague de l’épidémie du coronavirus, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué lundi que le monde était à « un autre moment critique pour agir ».

« Il s’agit d’un autre moment critique pour l’action. Un autre moment critique pour que les dirigeants se mobilisent et prennent des mesures », a déclaré lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève le Dr Tedros, relevant qu’il s’agit « d’un autre moment critique pour que les gens se rassemblent pour un objectif commun ».

« Saisissez l’occasion, il n’est pas trop tard », a fait valoir le chef de l’OMS.

Dans ce combat contre le nouveau coronavirus, « nous avons tous un rôle à jouer pour briser les chaînes de transmission et nous avons vu à travers le monde que c’est possible ».

Cette nouvelle alerte intervient alors que l’agence sanitaire de l’ONU indique avoir constaté au cours du week-end, une « augmentation en flèche » des cas de Covid-19 dans certains pays « d’Europe et d’Amérique du Nord », même si dans le même temps, « de nombreux pays ont (réussi) à maîtriser la pandémie de Covid-19 ».

Pour des tests de qualité, des mesures de traçage et de traitement

« Dans certains pays, nous voyons les cas de Covid-19 augmenter de façon exponentielle et les hôpitaux atteindre leur capacité », a ajouté le Dr Tedros.

Selon l’OMS, cela représente un risque pour les patients et le personnel soignant.

« Les travailleurs de la santé doivent donc prendre des décisions difficiles sur la manière de donner la priorité aux soins des malades », a rappelé le chef de l’agence onusienne.

Malgré cette deuxième vague dans certains pays, l’OMS reste optimiste

Pour l’OMS, cette nouvelle donne « renforce vraiment le fait que si certains pays mettent en place des mesures pour alléger la pression sur le système de santé, il y a aussi maintenant une possibilité de construire des systèmes plus solides ».

Lire aussi-Togo : Wacem, nouveau foyer de covid-19 fermée provisoirement

En attendant, « il est essentiel de veiller à ce que des tests de qualité, des mesures de traçage et de traitement soient mis en place ». « Et nous avons besoin que les pays investissent à nouveau dans les éléments de base afin que les mesures (restrictions ou confinement) puissent être levées en toute sécurité et que les gouvernements puissent, espérons-le, éviter d’avoir à prendre à nouveau ces mesures », a fait remarquer le Dr Tedros.

« Au niveau macro, cela reflète également la raison pour laquelle une approche de l’ensemble du gouvernement et de la société en matière de préparation mondiale durable est si importante », a-t-il ajouté, soulgnant que les systèmes de santé et la préparation ne sont pas seulement un investissement dans l’avenir, ils sont « le fondement de la réponse aujourd’hui ».

Malgré cette deuxième vague dans certains pays, l’OMS reste optimiste.

« Il y a de l’espoir que si nous investissons dans les systèmes de santé, les travailleurs de la santé et partageons les outils par le biais du dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la Covid-19 (ACT-Accelerator), nous pourrons maîtriser ce virus et aller de l’avant, ensemble, pour relever d’autres défis de notre temps », a relevé le Dr Tedros.

Lire aussi-Communiqué : L’OMS lance un appel à courts métrages sur la santé

« Nous devons continuer et, que je sois à la maison ou au bureau, l’OMS continuera à travailler pour faire avancer la science, les solutions et la solidarité », a ajouté le chef de l’OMS.

Le chef de l’OMS en quarantaine après un contact avec une personne positive

Le Dr Tedros s’est adressé à ce point de presse régulier de l’OMS à Genève, depuis son domicile où il s’est placé en quarantaine, après avoir annoncé sur Twitter qu’il avait été en contact avec une personne infectée par le nouveau coronavirus. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :