A la unePolitiquePrésidentielle 2020

 Présidentielle au Togo : le candidat Jean-Pierre Fabre reconnait sa défaite

Dans un communiqué laconique signé du premier vice président du parti, Patrick Lawson, l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) a concédé sa défaite au scrutin présidentiel du 22 février, soulignant que « les premières tendances placent en tête les candidats du MPDD et d’UNIR ».

A Lomé, les bastions acquis à l’ANC, parti de Jean-Pierre Fabre, candidat à la présidentielle sont passés en faveur du candidat Agbéyomé Kodjo, qui bénéficie du soutien incontesté de Monseigneur Philippe Kpodzro.

« La mise hors service du système de compilation de l’ANC par TogoCom, ne permet pas de collecter toutes les informations nécessaires à une analyse plus complète des résultats. L’ANC remercie ses militants et sympathisants qui se sont mobilisés autour de son candidat pendant cette période électorale », explique le parti.

Jean-Pierre Fabre, à la tête du plus grand parti de l’opposition depuis 2010 connait ainsi un revers douloureux à cause de ses faux pas faits. Des togolais rencontrés ont clairement manifesté leur déception suite à ses décisions moins courageuses prises lors de la crise de 2017 et 2018 au Togo.

Lire aussi-Togo : Jean-Pierre Fabre exige des excuses de Mgr Kpodzro et d’Adjamagbo

En reconnaissant, sa défaite, le parti semble sortir par la grande porte et montrer sa maturité politique, estime un observateur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :