A la uneFinances

Togo : 6,5 milliards de F CFA pour réhabiliter des pistes rurales

Le Togo a bénéficié d’un nouvel appui de l’Allemagne à travers sa banque de développement (KFW) pour un montant de 6,5 milliards de F Cfa (10 millions d’euros). L’enveloppe destinée à réhabiliter 314,3 km de pistes rurales a fait l’objet d’une signature jeudi 24 septembre à Lomé entre l’ambassadeur Allemand, Matthias Veltin et le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

« Le présent financement qui constitue la troisième phase du programme d’appui aux pistes rurales (PAPR), permettra d’élargir le programme aux autres secteurs de productions agricoles et au désenclavement de certaines zones », a précisé le ministre Sani Yaya, précisant  aussi, la poursuite des actions portant sur la réhabilitation des pistes en zone de production de coton,   de café-cacao et  le renforcement des capacités des acteurs principaux dans l’entretien des infrastructures routières rurales.

Le Programme d’appui aux pistes rurales  s’intègre dans la politique des pouvoirs publics en  matière de développement des infrastructures routières. Tourné vers l’appui au secteur agricole à travers la réhabilitation des pistes,  il vise à améliorer l’accès des ménages et des producteurs agricoles aux intrants ainsi qu’aux marchés, en vue de contribuer à l’accroissement de leurs revenus et au développement socio-économique dans les zones rurales.

Lire aussi-Décentralisation : l’Allemagne appuie le Togo avec 3 milliards F Cfa

Le PAPR est financé à environ 35 millions d’euros, (23 milliards de francs CFA) par la KFW à hauteur de 17 millions d’euros, soit 11,2 milliards de francs CFA,  l’Agence Française de Développement pour 10 millions d’euros, soit 6,6 milliards de francs CFA,  et l’Etat togolais, à travers une contrepartie représentant 8,4 millions d’euros, soit environ 5 milliards de francs CFA.

Ce nouvel engagement de la KFW porte le total des financements en faveur du Togo depuis la reprise de la coopération en 2012 à environ 176 millions d’euros, soit près de 116 milliards de francs CFA, selon le ministère de l’économie et des finances.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page