Contenus sponsorisés

Togo : Adamas Koudou décroche un doctorat honoris causa en coaching

Adamas  Koudou est devenu depuis samedi 14 août, docteur honoris causa en coaching et développement personnel. Une consécration pour l’entrepreneur à succès, président directeur général de la société bio Afriqu’Infusion, productrice des NatuThé Kinkéliba.

Consultant en management et marketing, coach et  meilleur entrepreneur de l’année 2019  au Togo,  Komi Dovi Adamas  Koudou, « ami personnel » du chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé a reçu  le week-end son diplôme de doctorat honoris causa en coaching et développement personnel du  représentant pays du Programme International Honoris Causa (PIHC).  A la différence d’un diplôme académique basé sur des performances universitaires ainsi que des contributions scientifiques, le diplôme honorifique est décerné à des personnes dotées d’expériences remarquables.

La délivrance vise à honorer  les impétrants qui se distinguent dans un domaine donné. Pour Adamas Koudou, le diplôme  l’encourage à « continuer à être au service des autres et à exercer une influence positive dans la communauté ».  « Ce doctorat honoris causa en coaching et développement personnel  est un réconfort et une reconnaissance  des actions d’accompagnement que nous avons faites pour aider les autres », a  confié Dr Koudou à 24heureinfo.com.  Son combat actuel est d’œuvrer à travers des plaidoyers auprès du gouvernement pour élaborer  et doter le secteur de coaching d’un code d’éthique et de bonne pratique afin d’éviter les laissez-aller qui règnent  actuellement.

A la tête de sa société bio Afriqu’Infusion,  Adamas Koudou a aussi, pour ambition d’imposer NatuThé Kinkéliba d’ici 2025, comme  le Thé Togolais et d’ici 2030, le thé Africain. Pour y parvenir, l’entrepreneur s’affaire à doubler la production  industrielle  qui nécessite un investissement important. La mobilisation des fonds  se poursuit, précise-t-il.

Notons que le Programme International Honoris Causa (PIHC) a pour vocation de déceler et de recommander auprès d’universités occidentales partenaires, des personnes méritantes qui ont contribué au développement de l’Afrique en général et de leur pays en particulier.  Et le samedi dernier, ils étaient quatre à avoir  été honorés à raison de deux docteurs et deux en Master dans leur domaine spécifique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :