Diplomatie

Sécurité côtière : une délégation américaine chez Faure Gnassingbé

La secrétaire d’État adjointe chargée des conflits et des opérations de stabilisation, Anne A. Witkowsky a été reçue mardi 18 octobre 2022 à Lomé par le président Faure Gnassingbé. Les échanges élargis à Robert Jenkins, administrateur adjoint de l’USAID et  à James Saenz, secrétaire adjoint à la Défense, ont porté sur la sécurité côtière et l’appui américain à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

« Nous avons discuté de comment les États-Unis et le Togo pourront mettre en œuvre la Stratégie de prévention des conflits et de promotion de la stabilité. Nous partageons les préoccupations du Togo concernant l’insécurité dans la partie septentrionale du pays et reconnaissons les défis que représentent la protection des populations à risque le long de la frontière et la lutte contre la menace de l’extrémisme violent », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter :  » Nous sommes impressionnés par les efforts déployés par le Togo pour lutter contre l’instabilité dans le pays, notamment par le biais du CIPLEV, le plan national de développement et la protection des régions frontalières ».

Lire aussi-Face à l’extrémisme violent : les Etats-Unis seront toujours aux côtés du Togo

Grâce à la Stratégie américaine pour la prévention des conflits et la promotion de la stabilité, l’administration Biden-Harris compte investir sur les dix prochaines années dans la stabilité du Togo et de la région côtière.

Des rencontres parallèles 

Lors de la visite, la délégation en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Elizabeth A.N. Fitzsimmons a également rencontré divers membres du gouvernement ainsi que des représentants du secteur privé, des organisations de la société civile et des diplomates accrédités.

Après l’étape du Togo, la délégation américaine se rendra à Cotonou au Bénin, et à Abidjan en Côte d’Ivoire, pour discuter des possibilités pour les États-Unis de soutenir les efforts régionaux de consolidation de la paix et de
renforcement de la résilience.

À chacune de ces étapes, la délégation rencontre des représentants du gouvernement, des dirigeants de la société civile et des partenaires bilatéraux et multilatéraux essentiels à la mise en œuvre de la Stratégie américaine de prévention des conflits et de promotion de la stabilité en Afrique occidentale côtière. Ce voyage renforce l’engagement à long terme du partenariat avec les dirigeants régionaux pour faire progresser la paix et la sécurité dans la région.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page