Economie

Soja : c’est parti pour la 4e campagne de commercialisation au Togo

Le Conseil interprofessionnel de la filière Soja (CIFS-Togo) a lancé officiellement, le mardi 15 novembre à Notsè, la 4eme campagne de commercialisation du Soja et ses dérivés (2022-2023). Le prix du kilo  est fixé à 300 FCFA au Togo.

Placée sous le thème « La filière Soja du Togo, une synergie des acteurs pour une filière durable », cette campagne entend harmoniser le prix d’achat du Soja et réduire les fuites de capitaux aux détriments des producteurs. Il s’agit également de stimuler au sein de la chaine producteurs-acheteurs, une synergie et des réflexions pour l’amélioration des rendements de la filière au Togo.

Dans un protocole inter professionnel, les membres de la Fédération nationale des coopératives de producteurs de Soja (FNCPS) s’accordent à la vente du Soja et ses dérivés à 300 FCFA le Kg aux membres des associations nationales des commerçants et exportateurs (ANCES) et à ceux des Associations togolaises de transformateurs de Soja (ATTS) durant la période cette campagne. Une commission de veille de prix est mise en place pour contrôler et s’assurer de la commercialisation du produit à la valeur co-déterminée.

Selon le président du CIFS-Togo, Kadzakadé Komlan, le prix d’achat  pour la campagne 2022-2023 a été fixé en fonction des aléas climatiques et des retards dans la production dans les régions Maritime et des Plateaux. Il a rassuré les producteurs du rôle de la commission de contrôle des prix pour stabiliser la commercialisation  sur le marché.

Lire aussi-A Natitchikpi dans le Dankpen, les sojaculteurs utilisent une technique rentable grâce au PPAAO

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page