Education

Dodzi Kokoroko aux élèves togolais : « Nous travaillons pour vous »

Le ministre  des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat,   Dodzi Komlan Kokoroko a officiellement lancé lundi 4 avril 2022 à Hedjégan  dans la commune Vo1, la phase opérationnelle de la construction de 384 salles de classe. Des réalisations financées par le  Projet d’appui à la réforme des collèges (PAREC II).

Lors de son discours, le ministre Kokoroko n’a pas manqué d’adresser un message à l’endroit des élèves qui ont pris les rues pour réclamer leurs enseignants en grève. « Nous sommes avec vous et nous travaillons pour vous ai titre de la république des territoires et de la gouvernance de proximité », a déclaré le ministre qui assure aussi que l’école togolaise est à la croisée de son avenir. « Cet avenir convoque  tous ses acteurs qui ont déjà su remettre le train sur le rail, et démarrer la locomotive. Il reste à tous les acteurs d’assurer  un meilleur raccordement des waghons pour prendre la vitesse de croisière », affirme Dodzi Kokoroko.

Pour la phase opérationnelle du projet PAREC II  lancée pour l’occasion,  des salles de classe sur 92 sites dont 26 dans la région Maritime, 26 dans la région des Plateaux (Est et Ouest) et 40 dans la région des Savanes seront construites.

Ceci, dans le but de contribuer à l’amélioration de l’achèvement des collégiens particulièrement les filles par le renforcement des conditions d’accueil, d’apprentissage et la promotion de la gouvernance participative des collèges.

Lire aussi-Togo : Dodzi Kokoroko justifie le cumul de ses fonctions par son talent

Le PAREC II bénéficie d’un financement de l’AFD (Agence Française de Développement) à hauteur de 10 milliards de F Cfa et du gouvernement. Il  est mis en œuvre avec l’approche communautaire.

La maîtrise d’ouvrage est déléguée aux ONG Aides et Action et Plan International Togo pour la réalisation des constructions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page