A la uneEducation

Lycée de Tokoin et ITNDE : reprise effective des cours dans le respect des mesures barrières de lutte contre la Covid-19

Après trois mois de suspension suite à la pandémie de Covid-19, les cours ont repris  lundi  15 juin au Togo pour les élèves des classes d’examen. Au Lycée de Tokoin et à l’ITNDE, la réouverture des écoles est effectuée dans le respect des mesures barrières contre le coronavirus. 

Comme annoncée, la reprise des cours dans les enseignements primaire, secondaire, technique et la formation professionnelle a démarré ce lundi après un arrêt de trois mois. Une reprise pourtant timide, en raison du contexte particulier  lié  à la maladie à coronavirus.  L’accès à la salle de classe ou au bureau est désormais conditionné.

Au Lycée de Tokoin et à l’Institut technique notre dame de l’église (ITNDE sis à Tokoin), les élèves sont tous masqués et obligés de se laver les mains avant d’intégrer l’établissement. La donne est encore très rigoureuse à ITNDE où sans masque, l’apprenant n’a pas accès à l’enceinte de l’école.

Lire aussi-« L’Ecole de la Terre », un contenu éducatif pour garder les élèves connectés à la nature à l’ère de la Covid-19 (ONU)

« Pour un début après trois mois de suspension, ce n’est pas simple, mais c’est avec plaisir que je reprends. Tout est mis en œuvre pour le respect des mesures barrières », se félicite l’élève Kossi du Lycée de Tokoin 1. Son souhait est « que les cours se poursuivent normalement et que ce virus s’éloigne de nous ».

Respect des mesures barrières

Pour barrer la route au Covid-19, les deux établissements ont mis en place des dispositifs de lave-mains, du gel hydroalcoolique et procédé à la scission des classes à grands effectifs.  Des masques réutilisables mis à la disposition des établissements  par l’Etat ont été distribués aux élèves lors de l’appel.

Lire aussi-Réouverture des écoles au Togo : l’UNICEF fait don de masques et gels au gouvernement

La sœur Epiphania Aziagnon, directrice de l’ITNDE veille rigoureusement au respect des gestes barrières par tous les élèves. Elle procède à des contrôles réguliers. « Nous avons procédé à une division de classes pour ne pas regrouper beaucoup d’élèves en même temps dans une salle.  Les cours se déroulent de 8 heures à 10 heures 30 pour le premier groupe et de 11 heures à 14 heures. Les récréations ne sont pas prévues »,  souligne la  sœur Aziagnon.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page