Education

Togo : la nomination d’un directeur de CEG se fera désormais sur examen

Ne deviendra plus directeur d’un collège d’enseignement général (CEG) public au Togo qui veut. Désormais, les nominations se feront sur la base du mérite. Un arrêté  inter-ministériel fixe les conditions  de mise en oeuvre.

C’est en application au statut  particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement en vigueur depuis quelques années. Et l’arrêté signé par les ministres  Dodzi Komla Kokoroko, des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat et Gilbert Bawara de la Fonction publique fixe simplement le  cap.

Ainsi, l’arrêté crée le Certificat d’aptitude professionnelle à la direction des Collèges d’enseignement général (CAP-DCEG) qui est obtenu à l’issue d’un examen destiné à constater l’aptitude à la direction du collège d’enseignement général public, est accessible à tous les professeurs de collège.

Lire aussi-Togo : congé anticipé pour les élèves du CEG Agou-gare

Les enseignants impétrants sont appelés à satisfaire un certain nombre de conditions. Elles sont essentiellement deux. La première est qu’il faut être titulaire d’une Licence dans une discipline d’enseignement ou d’un certificat d’aptitude au professorat dans les collèges ou disposer d’un certificat de fin d’étude de l’Ecole normale supérieure. Et la seconde, faire valoir une expérience d’au moins 10 ans dans l’enseignement en tant que titulaire.

Avec ici Lomé

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :