Faits divers

Togo : Un chef de gang  et ses complices présumés braqueurs de camions aux arrêts  

La Police nationale a annoncé samedi  23 juillet 2022 l’interpellation d’un bande de présumés braqueurs de camions sur la route nationale numéro 1. Les enquêtes ont été lancées suite au vol à main armée commis dans la nuit du 5 au 6 juillet 2022 sur des transporteurs en direction du nord du Togo.

Le film des faits dans ce compte rendu

Quatre individus, présumés membres d’un réseau de vols sur les camions en transit, sont dans les mailles de la Police. Leur interpellation est le résultat d’une enquête diligentée suite au vol à main armée commis dans la nuit du 05 au 06 juillet 2022 par 08 individus sur des transporteurs en direction du nord du Togo, et dont les camions étaient tombés en panne sur la nationale N°1, à hauteur du village de Kolo, dans la préfecture de Zio. Les malfaiteurs, après avoir tenu en respect et molesté leurs victimes, avaient réussi à emporter une somme de 320.000 F CFA, 01 ballot de pagnes et 05 téléphones portables.

La nuit suivante, les nommés D. Y. Dodji, T. Shérif et D. Jules ont été interpellés en flagrant délit de vol sur un camion en progression vers le nord, quasiment au même endroit. Interrogés sur ces faits et ceux de la veille, ils ont désigné le nommé D. Sényo comme étant le chef de leur gang et receleur des objets volés. Ce dernier, un conducteur de taxi-moto, a été immédiatement interpellé, sa voiture personnelle saisie et ses domiciles perquisitionnés, avec pour résultat la découverte d’une somme de 360. 000 F CFA, des rouleaux de fils électriques, des rouleaux de fils galvanisés, des ballots de pneus de vélo, des pneus de voiture, des meubles de toutes sortes… Interrogé, il a avoué sa participation à ces actes de vol. Ila ajouté qu’il recelait des objets volés, et que ceux retrouvés à son domicile étaient des restes en passe d’être revendus.

Il faut noter que cet individu était recherché par les services de Police pour avoir commis, avec d’autres individus, les mêmes faits en 2020 et 2021. Par ailleurs, tous ces individus sont des repris de justice pour notamment des faits de vol, de viol sur mineure, de recel et de consommation de cannabis. Ils seront présentés au parquet pour répondre de leurs actes délictuels.

Lire aussi-Togo : Nouvelle saisie de camions pour transport illégal des produits vivriers

La Police nationale invite la population à dénoncer tout individu suspect et convie les transporteurs à signaler leurs positions aux services de sécurité les plus proches lorsque leurs camions tombent en panne.

Lire aussi-Togo : la route Sokodé-Bassar interdite aux camions de plus de 15 tonnes

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page