Finances

Togo : Avec Zo-Finance, les modalités de paiement d’un bien sont simplifiées

Grâce à une méthode réfléchie  et sécurisée lancée par Zo-Finance,  il est désormais possible d’acquérir des articles  et matériels  en payant cash 50%  du prix marchant et le reste par tontine. Voici comment ça marche.

Zo-Finance est une jeune agence qui se veut très accessible à tous ses adhérents. Elle offre de nouvelles opportunités à la population  togolaise en permettant à celle-ci de devenir propriétaire de biens (engins, maisons d’habitation et autres), via une stratégie bien réfléchie et qui fait la fierté de ceux qui en ont déjà tenté le coup.

Il s’agit de payer  seulement 50% du prix de vente d’un  bien en espèce et le reste par tontine.  Une stratégie fiable et très avantageuse, selon les promoteurs.

« Nous avons fait un constat selon lequel, les jeunes se battent jour et nuit pour s’acheter un moyen de déplacement et même une maison mais les moyens financiers étant un obstacle, ils n’y arrivent pas aisément. Pour leur permettre de réaliser rapidement leurs objectifs, nous avons décider de céder nos produits à seulement 50% du prix de vente. Mais le reste sera soldé par tontine », a précisé Hounkpati Kokou Edmond PDG de Zo-Finance.

Les conditions de solvabilité des 50% restants par tontine différent selon la valeur marchande du bien acheté. Pour un client qui achète par exemple une voiture, la durée de solvabilité qui lui sera donnée ne peut être la même que celle d’un client qui s’est offert une moto. Du coup, les conditions de solvabilité, indique Hounkpati Kokou Edmond, sont négociées en agence.

Lire aussi-Togo : le PNUD finance le troisième incubateur à Kara

Chez Zo-Finance, il y a différents types de tontines notamment pour la location des chambres, la quinzaine pour les ouvriers, tontine 1+1,   les matériels de construction , de  WC, fausses septiques, puits ou forages dans les maisons

Le siège de l’entreprise  Zo-Finance situé à Bè-Ahligo, est ouvert à tous les togolais.

Plus d’information

Contactez  le (228) 91 64 71 35 ou le (228) 99 79 38 38

La rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page