Finances

Togo : les députés balisent la voie à l’affacturage

Mardi 25 octobre 2022 à Lomé, les  députés ont adopté la loi uniforme relative à l’activité d’affacturage dans les États membres de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA).

La loi qui fixe les conditions d’affacturage en République togolaise va  favoriser son développement en tant qu’offre de financement adaptée aux problèmes de trésorière des entreprises et en particulier, des Petites et moyennes entreprises (PME).

L’affacturage, appelé couramment factoring, est une technique de gestion financière qui consiste, pour une entreprise, à confier, dans le cadre d’un contrat, la gestion de ses créances clients à une société financière appelée affactureur ou factor. L’affacturage permet ainsi à l’entreprise de rendre ses créances liquides et de récupérer de la trésorerie. L’affactureur procède, moyennant une rémunération, au recouvrement des créances, à la gestion des encaissements et/ou à la garantie des risques clients.

Ce type de financement s’adresse à toutes les entreprises qui offrent des prestations à d’autres entreprises ou à des organismes publics. Elle cible principalement les entreprises confrontées à des difficultés de trésorerie pour financer leur cycle d’exploitation, et qui ont difficilement accès aux prêts bancaires classiques. Le recours à l’affacturage comporte plusieurs avantages, notamment la sécurisation et le financement du poste clients, qui constitue une des principales préoccupations des entreprises.

Pour, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, « l’adoption de la présente loi relative à l’affacturage dans les pays membres de l’UMOA, vient à point nommé élargir le champ des instruments de financement des PME/PMI dans le cadre de mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025 ».

De ce fait, il a invité  toutes les entreprises à s’intéresser à ce mode de financement afin de saisir toutes les opportunités qu’il offre pour le financement de leurs besoins nés du cycle d’exploitation. Et, les établissements de crédit à s’approprier ce nouvel instrument pour accroître leur activité de financement de l’économie nationale.

Lire aussi-Togo : Les ambitions du Groupe African Lease détaillées à Dogbé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page