Société

Togo : le Père Moïse Touho nommé évêque d’Atakpamé

Le père Moïse Touho, curé de la Paroisse Saint François-Xavier de  Badou, dans le même diocèse a été nommé mercredi 26 octobre 2022, évêque d’Atakpamé (située à 160 km de Lomé) par le pape François. Il succède à Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan, archevêque de Lomé depuis novembre 2019 et, administrateur apostolique provisoire.

Monseigneur Moïse Touho est né le 31 décembre 1963 à Tomegbe, dans le diocèse d’Atakpamé. Il a étudié au grand séminaire de Saint-Gall à Ouidah, au Bénin, puis au séminaire de Crémone en Italie, où il a été ordonné prêtre le 27 juin 1992 pour le compte du diocèse d’Atakpamé.

« Après son ordination, il a occupé successivement les fonctions de vicaire paroissial à Blitta (1993-1994), curé de Kpékplémé (1994-1995), puis secrétaire particulier de l’administrateur apostolique d’Atakpamé (1995-1998) », souligne Vatica News.

Il obtient une licence en théologie spirituelle à l’Université pontificale salésienne de Rome (1998-2000). A son retour au Togo, il assure les charges suivantes: responsable du centre de spiritualité d’Agbandi (2000-2002), administrateur (2002-2006) puis curé de Saint Augustin à Agadji (2006-2017).

Depuis 2017, il était curé de la paroisse Saint-François-Xavier à Badou, membre du conseil presbytéral et vicaire forain.

Lire aussi-Togo : Mgr Barrigah appelle musulmans et chrétiens à la tolérance

Suffragant de l’archidiocèse métropolitain de Lomé, le diocèse d’Atakpamé a été érigé le 23 septembre 1964. Monseigneur Moïse Touho en sera le cinquième ordinaire après Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan (2008-2019), Monseigneur Julien Mawule Kouto (1993-2006), Monseigneur Philippe Fanoko Kossi Kpodzro (1976-1992) et Monseigneur Bernard Oguki-Atakpah (1964-1976).

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page