Justice

Togo : deux proches de Kpatcha Gnassingbé recouvrent la liberté

Deux personnes arrêtées début juillet et détenues à la prison civile de Kara (située à 420 km au nord de Lomé), proches de Kpatcha Gnassingbé ont été libérées  mardi 27 juillet 2021 par la justice pour « non constitution des délits ». Il s’agit dé Kpekperé Passimsowé et Kelema Pyalo.

Les personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une manifestation qui devrait avoir lieu dans la ville de Kara pour exiger la libération de Kpatcha Gnassingbé, le demi-frère du président Faure Gnassingbé.

« Comparus ce mardi 27 juillet 2021 devant le tribunal de Kara au motif de « trouble grave à l’ordre public », ils ont été libérés car le juge estimant que le délit n’étant pas constitué », précise TogoScoop.

Rappelons que  Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du président Faure Gnassingbé a été  condamné en septembre 2009 à 20 ans de prison dans une affaire d’atteinte contre la sûreté intérieure de l’Etat.

Lire aussi-Togo : Colonel Yodi Kpatcha, nouveau chef corps du RBRA

Avec Togo scoop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page